Plus belles les séries - LE FORUM
Bienvenue sur le forum des feuilletons TV !

Connectez-vous dès maintenant si vous avez un compte ("CONNEXION") ou rejoignez gratuitement la communauté en vous inscrivant ("S'ENREGISTRER") !

Interviews des comédiens - Page 16 Pblv14
Plus belles les séries - LE FORUM
Bienvenue sur le forum des feuilletons TV !

Connectez-vous dès maintenant si vous avez un compte ("CONNEXION") ou rejoignez gratuitement la communauté en vous inscrivant ("S'ENREGISTRER") !

Interviews des comédiens - Page 16 Pblv14


Plus belles les séries (PBLV encore plus belle, USGS, DNA, ITC) - Le FORUM
 
Accueil SiteAccueil Site  AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  FAQFAQ  CharteCharte  MembresMembres  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Répondre au sujetPartagez
 

 Interviews des comédiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
Jon88

En ligne


Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyMar 26 Déc - 22:22

jozephine



Féminin

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: ITW    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyJeu 4 Jan - 11:26

Jolie interview de Marie Réache 


https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/interview-plus-belle-la-vie-par-marie-reache-je-suis-restee-scotchee-en-apprenant-le-retour-de-la-serie_535453


Gala : Dans quel état étiez-vous quand on vous a appris le retour de Plus belle la vie ?
Marie Réache : C’était irréel, il était 8h30 du matin, en avril dernier je crois. La productrice m’appelle : "Tu es assise Marie?" J’ai dit "Non, je suis encore couchée", "Alors ne te lève pas me dit elle car tu vas retomber: PBLV repart sur TF1". Je suis restée scotchée au fond de mon lit. Le père Noel existe en fait!
likeasunshine
Habitué(e)
Habitué(e)


Masculin Âge : 49

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyVen 5 Jan - 4:19

Merci @jozephine , Marie Réache est très drôle!  :D
ailebrune
Super actif
Super actif


Féminin

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyVen 5 Jan - 10:20

Excellent dialogue :lol:
Tony
Modérateur
Modérateur
Tony

Masculin Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

https://www.facebook.com/pblvfrance3com-504491389886932/
Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptySam 6 Jan - 18:45

Interview Cécilia Hornus (Blanche) - GALA

Gala : Dans quel état étiez-vous quand on vous a appris le retour de Plus belle la vie ?
Cécilia Hornus : 
Dans un état d’excitation et de joie exceptionnelles. Le producteur m’a contactée, et je n’en revenais pas. Et cette émotion de me dire que j’allais retrouver toutes les équipes, mes amis, et Marseille bien sûr!



Gala : À quel point ce retour de PBLV chamboule votre vie ?
Cécilia Hornus : 
Pas énormément dans la mesure où le rythme des tournages et des allers retours en train ont été inscrits dans ma vie pendant bien des années. Je dois juste m’organiser pour repousser des projets de théâtre. 



Gala : Y’a-t-il des différences entre le tournage avant et le tournage maintenant ?
Cécilia Hornus : 
Oui. Déjà parce que tous les décors ont changé. Donc c’est une nouvelle approche dans le travail. Nous avons aussi évolué techniquement avec de nouvelles caméras, et un temps de lumière allongé. Ce qui est une bonne chose car l’image va être magnifique. Ensuite nous avons un décor extérieur permanent ce qui n’était pas le cas auparavant. 



Gala : PBLV, c’est déjà 18 ans d’aventures. Avez-vous cette impression d’avoir pu entrer dans la vie des foyers ?
Cécilia Hornus : 
Oui bien sur! C’est un feuilleton fédérateur, multigénérationnel, qui traite de sujets de société proches des français et de leurs aspirations et de leurs questionnements. Alors nos intrigues résonnent pour le public, ils peuvent s’identifier. Et la série a un grand pouvoir émotionnel aussi. 



Gala : Quel est votre plus beau souvenir de la série jusqu’à présent ?
Cécilia Hornus : 
Les débuts, avec le sentiment de participer à un projet important, qui a si bien grandi qu’il nous a dépassés. Ce succès qui s’est construit grâce a tant de compétences et d’anergies communes à tous les corps de métier. La découverte du plateau 1000 qui représentait la place du Mistral. Sa beauté et son réalisme ont recueilli tant de répliques et de scènes cultes de la série.



Gala : Quelle est l’intrigue dont vous vous souviendrez longtemps ?
Cécilia Hornus : 
En 18 ans il y en a plusieurs; mais entre autres,  Les débuts de la série avec l’installation du clan Marci, une intrigue avec Dounia Consens qui joue ma fille de fiction et avec laquelle nous avons joué une grande histoire dramatique, avec un conflit entre nos deux personnages amoureuse du même homme, et puis l’intrigue de l’enchanteur qui s’est terminée avec un prime magnifique.



Gala : Si vous aviez pu être un autre personnage de la série, qui auriez-vous incarné ?
Cécilia Hornus : Luna, pour sa liberté, son insolence, son entièreté.


Gala : Vous avez côtoyé Michel Cordes et Marwan Berreni. Si vous aviez un souvenir ou une anecdote à leur côté ?
Cécilia Hornus : 
Rien à livrer car c’est trop personnel. Néanmoins, je les ai énormément aimés et je respectais leur professionnalisme et j’admirais leur talent. Ils font partie de l’histoire de Plus belle la vie, et Plus belle la vie faisant partie de mon adn, je les emporte avec moi sur les plateaux de tournage.  Nous avons tant partagé.



Gala : Quelle intrigue rêveriez-vous pour votre personnage ?
Cécilia Hornus : 
Des intrigues qui bouleversent. Qui donnent de l'émotion aux téléspectateurs, et de l’espoir et des envies aux femmes surtout, car après 50 ans, les femmes ont tant de choses a vivre, parfois à réinventer ! En tant que représentante de cette génération, j’espère quelle se reconnaîtront dans le personnage de Blanche, et qu'elles seront intriguées, intéressées, amusées par ses aventures. Mon personnage a fait un peu table rase du passé. Blanche va pouvoir vivre sans contraintes ni obligations; démarrer un nouveau parcours professionnel, avec de nouveaux collègues, et avoir d’autres envies, comme si c’était une nouvelle vie. Et peut-être rencontrer l’amour à nouveau!



https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/interview-plus-belle-la-vie-par-cecila-hornus-la-serie-a-un-grand-pouvoir-emotionnel_535454

---------------
Modo et œil de lynx ! Archive de l'ancien forum
Tony
Modérateur
Modérateur
Tony

Masculin Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

https://www.facebook.com/pblvfrance3com-504491389886932/
Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptySam 6 Jan - 18:47

Interview Jérome Bertin (Patrick) - GALA


Gala : Dans quel état étiez-vous quand on vous a appris le retour de Plus belle la vie ?
Jérôme Bertin : 
Sincèrement je n’y croyais plus du tout quand j’ai été appelé pour me demander si j’étais partant pour reprendre le rôle de Patrick. Ça m’a foutu la chair de poule ! J’étais en voiture et je venais de m’arrêter pour répondre à l’appel et heureusement parce que ça m’a vraiment foutu un coup. Je crois que j’ai gueulé tout seul dans ma voiture quand j’ai raccroché…



Gala : À quel point ce retour de PBLV chamboule votre vie ?
Jérôme Bertin : 
Plus belle la vie a chamboulé ma vie il y a plus de 10 ans maintenant. L’arrêt de la série l’a encore chamboulé. Et comme je n’avais pas fait le deuil, l’annonce de la reprise de PBLV m’a chamboulé une troisième fois. C’était comme une résurrection et je ne me prends pas pour Jésus !


Gala : Y’a-t-il des différences entre le tournage avant et le tournage maintenant ?
Jérôme Bertin : 
Bien sûr qu’il y a des différences. On doit faire mieux qu’avant, plus vite. Et surtout y a plein de nouveaux copains. Donc de nouvelles histoires, relations, conflits, réconciliations à venir. L’image est magnifique, vous allez voir… J’ai hâte d’être au 8 janvier.



Gala : PBLV, c’est déjà 18 ans d’aventures. Avez-vous cette impression d’avoir pu entrer dans la vie des foyers ?
Jérôme Bertin : 
C'est évident que Plus belle la vie est entrée dans la vie des Français, et depuis longtemps. Tout le monde connait la série. Et ceux qui la regardent vous disent tous combien elle leur fait du bien, en abordant les problèmes qu’ils vivent au quotidien. Quand on discute avec les fans, on se rend compte qu’ils utilisent régulièrement ce qu’ils ont vu quand ils sont confrontés à une situation similaire. Sauf que comme ils l’ont déjà vu à la télé, c’est comme s’ils s’étaient entraînés, préparés. ça leur donne du recul sur certains problèmes. Cette série a changé le regard des Français sur certains sujets, c’est évident.



Gala : Quel est votre plus beau souvenir sur la série ?
Jérôme Bertin : Ça peut paraître étrange, mais quand on a tourné le tout dernier plan de la série en septembre 2022, tout le monde s’est rassemblé spontanément sur la place du Mistral. Et quand il y a eu le clap de fin, tout le monde, plus de 300 personnes, ont commencé à s’applaudir tout en pleurant. C’était un moment d’immense fierté collective. Nous étions les premiers à avoir écrit une telle page de l’histoire de la télé. Comme on dit à Marseille depuis un fameux 26 mai 1993 « À jamais les premiers ». Ce moment était à la fois immensément triste et en même temps nous étions tellement fiers, tous réunis : les acteurs, comme Hakima la femme de ménage, dont le fils a rejoint l’équipe. Jamais ce sentiment d’être une famille n’a été aussi fort. Et c’est cette force que nous allons mettre au service de l’adaptation de Plus belle la vie !


Gala : Quelle est l’intrigue dont vous vous souviendrez longtemps ?
Jérôme Bertin : 
J’ai été très marqué par une intrigue pas très joyeuse, quand Patrick a été violé. J’ai été tellement touché de recevoir des lettres de femmes qui avaient été violées et qui s’étaient identifiées à un personnage masculin vivant la même chose qu’elles. Certaines ont même décidé de porter plainte après avoir suivi l’histoire dans PBLV ! Nous avions atteint notre but qui était de rassembler hommes et femmes contre les violences sexuelles. Mais je voudrais aussi parler d’une des dernières intrigues de Patrick, avant l’arrêt : celle du casting des bébés des Boher et des Nebout pour un "grand film américain », de la pure comédie. Les auteurs savent que Stéphane Hénon et moi sommes amis hors des plateaux. Et ils nous ont écrit une histoire tellement drôle qui faisait rire les téléspectateurs. Et ça c’est toujours un immense plaisir de faire rire. Surtout en ce moment



Gala : Si vous aviez pu être un autre personnage de la série, qui auriez-vous incarné ?
Jérôme Bertin : 
J’aurais adoré jouer une femme ! Donc l’idée d’incarner Babeth, ma femme de télé, m’amuse beaucoup. Elle est jalouse, têtue, de mauvaise foi et en même temps c’est une femme de caractère, moderne et fidèle. Je crois que ça m’aurait beaucoup amusé de le faire.



Gala : Vous avez côtoyé Michel Cordes et Marwan Berreni. Si vous aviez un souvenir ou une anecdote à leur côté ?
Jérôme Bertin : 
Cette année a été terrible. Michel était notre papa à tous dans la série. Et Marwan était le petit ou grand frère de tous. La simple évocation de leurs noms m’ébranle encore comme lorsque je l’ai appris. Ils sont toujours là, en nous. Et nous allons les faire vivre encore longtemps. À plus belle la vie, nous n’avons pas peur des fantômes et nous adorons les nôtres. Michel et Marwan, nous vous aimons !



Gala : Quelle intrigue rêveriez-vous pour votre personnage ?
Jérôme Bertin : 
Je fais confiance aux auteurs. Chaque fois qu’ils ont écrit pour le personnage de Patrick, je me suis régalé et à chaque fois je me demandais bien ce qu’ils allaient inventé après. Cela me paraissait impossible de faire « mieux ». Et chaque fois je me suis trompé. Je suis en train de finir le tournage d’une intrigue qui implique beaucoup Patrick et que j’aime beaucoup. Je n’ai qu’un mot : encore, et merci. Bon ok, ça fait deux mots. Et bonne année aussi. Que 2024 vous pousse plus loin encore.



https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/interview-plus-belle-la-vie-par-jerome-bertin-je-navais-pas-fait-le-deuil-de-larret-de-la-serie_535452

---------------
Modo et œil de lynx ! Archive de l'ancien forum
Tony
Modérateur
Modérateur
Tony

Masculin Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

https://www.facebook.com/pblvfrance3com-504491389886932/
Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptySam 6 Jan - 18:49

Interview Stéphane HENON (Boher) - Allociné

AlloCiné : Où en est le personnage au moment où Plus belle la vie, encore plus belle reprend ?
Stéphane Hénon : Quand Plus belle la vie s'est terminée, Boher était en couple avec Léa Nebout et avait deux enfants. Dans la suite, il est toujours en couple avec elle et il est en colocation avec son beau-père et sa belle-mère, Babeth et Patrick. Nous partageons un grand appartement tous ensemble. Cela va donner des situations assez cocasses. C'est très sympa.


Une nouvelle commissaire, jouée par Moon Dailly, va faire son arrivée au commissariat. Comment vont se passer les relations avec Boher ?
Mon personnage est très connu pour son goût pour l'autorité (rires) donc forcément, ça va être assez compliqué pour lui parce qu'elle est très autoritaire. Mais en même temps c'est plutôt sympathique.
Pour l'instant, il ne se passe pas grand chose mais on sent qu'elle veut moderniser le commissariat. D'ailleurs, vous pourrez voir que le nouveau décor est très moderne. Sauf que Boher est de la vieille génération donc tout ce qui est moderne, c'est beaucoup plus compliqué pour lui. Il n'est pas très doué pour faire des choses sur les tableaux numériques par exemple.
Et il n'est pas vraiment aidé par Patrick Nebout non plus. Ce sont des situations qui vont permettre d'amener de la comédie. Bien sûr, Boher va continuer de faire des enquêtes mais il va y avoir beaucoup plus de comédie et j'adore ça.


Patrick Nebout et Jean-Paul Boher étaient très proches dans les dernières arches de Plus belle la vie. Cette relation sera-t-elle toujours aussi forte ?
Oui ! La preuve : on vit ensemble maintenant. Une situation qui va apporter son lot de complications puisqu'ils passent leur journée ensemble au boulot, et le soir, ils se retrouvent à l'appartement. Ça va être une situation compliquée.


Avez-vous accepté immédiatement lorsqu'on vous a proposé de reprendre votre rôle dans Plus belle la vie, ou avez-vous eu un moment d'hésitation ?
Je n'ai eu aucun moment d'hésitation. Pour l'anecdote, au moment où j'ai reçu l'appel, je terminais le tournage d'un épisode du Voyageur. Et quand Vincent Meslet (le directeur général de Newen Studios, ndlr) m'a proposé de revenir, je n'ai pas hésité.
Quand on a eu la chance de vivre pendant 16 ans avec un personnage et d'avoir été aussi gâté, on ne peut pas refuser une telle proposition. Je trouve que Boher a été l'un des personnages les plus gâtés dans cette série.
Il vient de tellement bas que c'était facile de le remonter et de créer des choses autour de lui. Et franchement, si je devais choisir un personnage de Plus belle la vie, ce serait Boher, parce que je l'adore et que je m'éclate avec lui.
Au moment de l'arrêt de Plus belle la vie, je n'étais pas triste que la série s’arrête, même si j’étais peiné de quitter les gens que j’aimais. Cela fait partie de notre métier. Nous sommes intermittents du spectacle, c'est quelque chose que nous devons accepter.
Je suis donc passé à autre chose, et j'ai travaillé sur d'autres projets. Mais quand un an plus tard, on te contacte pour te dire que l'aventure Plus belle la vie repart, c'est juste incroyable.


Est-ce que vous n'aviez pas une appréhension que TF1 modifie ce qui a fait l'essence de Plus belle la vie pendant 18 ans ?
J'en ai eu peur. Je me suis demandé ce qu'ils allaient faire de la série, et s'ils allaient garder l'ADN de Plus belle la vie parce que c'était important. C'est ce que veut retrouver le public aussi. Ils veulent retrouver les personnages, le côté intergénérationnel et les sujets de société.
J'ai été rassuré en lisant les scénarios. On retrouve complètement le personnage de Boher. Je joue comme avant et je n'ai pas de restrictions. Il y a des choses différentes mais l'ADN de Plus belle la vie est toujours là.


Comme vous l'avez expliqué, suite à l'arrêt de Plus belle la vie, vous avez participé à de nombreux projets. Est-ce que vous aurez toujours le temps de jouer dans d'autres séries ou téléfilms ?
Je n'ai aucune frustration. Je suis très heureux de travailler sur cette série. La quotidienne est vraiment un format que j'aime. Je suis un hyperactif, j'ai besoin de travailler. Avec Plus belle la vie, je m'amuse tous les jours. C'est une vraie chance.
Ça fait 16 ans que je m'amuse, et cela fait 16 ans que je n'ai plus besoin de chercher du travail. Donc je n'ai aucune frustration. Bien évidemment, si on me propose quelque chose qui m'intéresse, la production adaptera mon planning. Mais ma priorité a toujours été Plus belle la vie, parce que ce qu'on m'a offert avec cette série, on ne me l'a jamais offert ailleurs.


https://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=1000058986.html

---------------
Modo et œil de lynx ! Archive de l'ancien forum
Tony
Modérateur
Modérateur
Tony

Masculin Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

https://www.facebook.com/pblvfrance3com-504491389886932/
Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptySam 6 Jan - 18:52

Interview Régis Maynard (Eric) - LE PAYS

Depuis avril 2017, vous interprétiez le rôle d’Éric Norman dans Plus belle la vie, sur France 3. Comment avez-vous vécu l’annonce de l’arrêt de la série ? 
Je l’ai bien évidemment vécu avec beaucoup de tristesse. D’autant plus qu’on l’avait appris sur Internet en plein tournage. Il y avait chaque année des rumeurs, mais là, elle émanait du Figaro, qui est tout de même un journal sérieux. Derrière, la nouvelle a vite été confirmée et puis c’était la fin.

L’arrêt du feuilleton a laissé un vide dans votre vie ? 
Oui, bien sûr que ça a laissé un vide. Je tournais environ 60 jours par an. Je me suis retrouvé un intermittent lambda du jour au lendemain, avec un goût d’inachevé.


Comment avez-vous mis à profit ce temps d’arrêt forcé ? J’ai pris le temps de finir mon album de musique, sous le nom de Simple Charles. Je suis reparti vers des choses que je faisais auparavant, c’est-à-dire l’artisanat, les ateliers de théâtre avec les adolescents, les spectacles avec ma compagnie.

Comment avez-vous réagi lorsqu’on vous a appris le démarrage d’une nouvelle version de Plus belle la vie sur TF1 ? L’annonce de la reprise a été une très bonne nouvelle. On m’a appelé pour me demander si j’étais intéressé pour reprendre le rôle d’Éric Norman… Et j’ai dit oui.

Avez-vous hésité avant d’accepter ? Pas une seule seconde. Déjà parce que c’est du travail, et puis parce que c’est très plaisant de porter un personnage sur la longueur, dans une série culte.


Quelle a été l’atmosphère lors des premiers jours de tournage au début du mois de novembre 2023 ? Ce retour me procure beaucoup de plaisir. Entre nous, on se dit : « Rendons-nous compte de la chance que l’on a ». C’est une phrase qui tourne un peu en boucle, autant entre les acteurs que les techniciens.


Comment va évoluer votre personnage ? Quand j’ai arrêté la série, mon personnage avait quitté la police. Donc Éric Norman n’est plus policier. Il revient pour de nouvelles aventures, en solo… Le personnage restera le même, avec son caractère bien trempé.


Les téléspectateurs retrouveront-ils l’ADN de la série qu’ils connaissaient ? La série n’est pas une suite, mais une adaptation. On repart sur une saison 1, avec des anciens et des nouveaux personnages. Le récit va partir de l’histoire d’un effondrement dans le quartier du Mistral, avec le bar qui va être reconstruit ailleurs. Je pense que les anciens fans ne perdront pas l’esprit de Plus belle la vie, mais le nouveau public pourra aussi y trouver son compte grâce à la modernité de ce qui est proposé.


Propos recueillis par Pauline Michaud


https://www.le-pays.fr/roanne-42300/actualites/une-vie-encore-plus-belle-a-construire_14430259/

---------------
Modo et œil de lynx ! Archive de l'ancien forum
Tony
Modérateur
Modérateur
Tony

Masculin Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

https://www.facebook.com/pblvfrance3com-504491389886932/
Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptySam 6 Jan - 18:53

Interview Laurent Kérusoré et Léa François - TELE 2 SEMAINES

Interviews des comédiens - Page 16 Tele2s13

---------------
Modo et œil de lynx ! Archive de l'ancien forum
clement



Masculin

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyDim 7 Jan - 22:16

merci -il a raison Laurent kerusore :, fremont et les belesta vont manquer
likeasunshine
Habitué(e)
Habitué(e)


Masculin Âge : 49

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyLun 8 Jan - 3:29

merci beaucoup @Tony!
Jon88

En ligne Jon88

Masculin Âge : 31

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyVen 12 Jan - 9:51

Interview Iñaki Lartigue (Samuel Gayet) - SUD OUEST (article payant)
Télévision : Iñaki Lartigue, un Basque dans « Plus belle la vie, encore plus belle »
Jean-Michel Selva- 06/01/2024

La série culte « Plus belle la vie, encore plus belle » est de retour sur TF1 à partir de ce lundi 8 janvier 2024. Le comédien d’origine basque Iñaki Lartigue y tient un des rôles principaux. Portrait d’un homme discret et passionné.

Le public va découvrir, ce lundi 8 janvier sur TF1, Iñaki Lartigue dans le rôle du lieutenant de police Samuel Gayet
dans le nouveau « Plus belle la vie, encore plus belle ». Ce personnage est le cousin de Gabriel Riva, le mari de
Thomas Marci (Laurent Kerusoré), le propriétaire du bar Le Mistral. Il donne, en particulier, la réplique à son collègue
Jean-Paul Boher, policier historique de la série..

Le public va découvrir, ce lundi 8 janvier sur TF1, Iñaki Lartigue dans le rôle du lieutenant de police Samuel Gayet
dans le nouveau « Plus belle la vie, encore plus belle ». Ce personnage est le cousin de Gabriel Riva, le mari de
Thomas Marci (Laurent Kerusoré), le propriétaire du bar Le Mistral. Il donne, en particulier, la réplique à son collègue
Jean-Paul Boher, policier historique de la série, campé par Stéphane Hénon.

L’acteur n’est pas vraiment un inconnu du grand public. Il était en 2020 au côté de Philippe Bas dans « Mortelles
Calanques ». L’année suivante, il interprétait un moniteur de parachutisme dans la première version de « Plus belle
la vie ». En 2022, il jouait dans le film espagnol « Un homme d’action », sur Netflix. On l’a également vu en octobre
dernier dans « Demain nous appartient » dans le rôle de Fabio, l’ami d’Adèle, la sœur jumelle d’Éloïse.

Iñaki Lartigue : « Pendant mon enfance, mes parents et moi étions des expatriés à Paris ».
« Expatriés à Paris »
Malgré son prénom basque, Iñaki Lartigue n’est pas né dans les Pyrénées-Atlantiques, mais dans le 15ᵉ
arrondissement de Paris où vivaient alors ses parents. Mais toute sa famille est originaire du Pays basque : son père
d’Itxassou et de Came, sa mère d’Ustaritz et des grands-parents à Anglet. « Nous étions des expatriés à Paris,
raconte le jeune homme. Dans notre appartement, comme on avait le mal du pays, les murs étaient ornés de
tableaux représentant le Pays basque, tout comme le mobilier. Mais on passait quatre mois de l’année là-bas. »
Aujourd’hui, ses parents et son frère habitent Bayonne.

Travaillant dans des secteurs très éloignés du milieu du spectacle (développement d’appareils médicaux et aviation
civile), ses parents ont toujours aimé le théâtre et le cinéma et ont partagé leur passion avec Iñaki : « Ils
m’emmenaient aussi voir pas mal de matchs d’improvisation et j’étais vraiment fasciné par ça. La petite flamme est
née à ce moment-là. Au collège, je me suis inscrit à l’atelier théâtre. J’étais un enfant réservé mais je me sentais bien
et libre sur scène. »

Débuts au théâtre
Élève studieux, ce n’est que quelques années plus tard que son amour pour la comédie s’est concrétisé : « C’est la
rencontre avec une femme qui a ravivé mon désir de jouer. J’ai voulu en faire mon métier et tout s’est enchaîné. On a
monté une compagnie de théâtre franco-ukrainienne avec laquelle j’ai tourné pendant trois ans. Puis ce furent mes
débuts sur le petit écran dans un téléfilm unitaire pour France Télévisions. »
Malgré son programme chargé, Iñaki Lartigue passe le plus de temps possible au Pays basque.
Arno Lam
Son arrivée dans le projet de « Plus belle la vie, encore plus belle » est très classique : « J’ai tout simplement
répondu à une annonce de la directrice de casting. Je pensais correspondre à celui que cherchait la production. Et
après des essais, j’ai été sélectionné. »
Quant à son personnage de Samuel Gayet, « il est lieutenant de police qui débarque à Marseille. C’est un beau mec,
sérieux, animé par cette idée de justice. Il aime les défis et a un côté un peu joueur ». Et le tournage ? « Nous avons
commencé à tourner fin octobre, donc, à ce jour, une trentaine d’épisodes sont déjà en boîte. »

----

Interview Inaki Lartigue (Samuel Gayet) - TF1 INFO/LCI

Iñaki Lartigue, nouvelle recrue de "Plus belle la vie" sur TF1 : "Samuel séduit autant qu’il agace"
par Delphine DE FREITAS à Marseille - 12 Janvier 2024

Après un passage dans "Demain nous appartient" à l'automne, Iñaki Lartigue a quitté Sète pour Marseille. Le comédien de 30 ans est l'un des nouveaux visages du commissariat dans la suite du feuilleton culte qui a démarré le 8 janvier sur TF1. "J’ai plaisir à défendre un flic qui est comme tout le monde, qui veut juste bien faire son boulot", assure-t-il à TF1info.  Il a passé le casting après avoir vu une annonce. "C’est le circuit classique", sourit-il. Au cœur d’une intrigue de Demain nous appartient à l’automne, Iñaki Lartigue retrouve les téléspectateurs de TF1. Le jeune homme de 30 ans, nouveau lieutenant de police au commissariat dirigé par Moon Dailly dans Plus belle la vie, confesse préférer Marseille à Sète, partageant son amour "des grandes villes" et de leur "bouillonnement".    S'il a déjà pu goûter au "rythme intense" des tournages, ce fan de football qui "adore l'OM" n'a pour l'instant qu'un seul regret. Ne pas encore avoir vibré au sein du Stade Vélodrome. TF1info l'a rencontré dans la cité phocéenne début décembre, un mois avant que le feuilleton culte ne retrouve les écrans avec succès.


Vous étiez quel spectateur de Plus belle la vie ?
J’ai commencé avec ma mère et mon petit frère quand j’étais enfant. On regardait quasiment tous les jours le soir. J’ai fait ça pendant 3-4 ans, je ne sais plus jusqu’à quel âge. Puis en grandissant, j’ai arrêté.
Que penserait le jeune Iñaki du jeune homme de 30 ans qui aujourd’hui joue dans ce feuilleton ?
C’est ça, qui est marrant ! Je pense qu’il trouverait ça super cool. Je crois que le garçon que j’étais rêvais déjà d’être acteur à l’époque. Donc de voir qu’il joue avec les personnages qu’il regardait et auxquels il pouvait s’identifier, c’est un beau clin d’œil.
Votre mère a dû halluciner en apprenant que vous intégriez le casting…
Non, elle a eu une réaction tout à fait normale. Tout ce que mes parents veulent, c’est que je sois heureux, peu importe le programme dans lequel je tourne. Il n’y a pas plus de fierté. Tant que ça me plaît et que je suis épanoui, ils sont contents.
On vous a aperçu tourner une scène sur la place d’Allauch, sous la pluie. Qui est Samuel Gayet, votre personnage ?
C’est le cousin de Gabriel Riva (médecin et mari de Thomas Marci, ndlr). C’est un lieutenant de police qui vient d’être muté à Marseille sans qu’on sache encore pourquoi. Il est investi dans sa mission, il a un certain sérieux à appliquer la loi mais aussi un côté séduisant un peu malgré lui. Je dirais qu’il séduit autant qu’il agace. Il aime les challenges, il est sportif et a un côté joueur qui peut passer par l’humour de temps en temps.
Laurent Kérusoré et Léa François nous ont dit avoir eu le trac en revenant. Et vous, vous étiez comment pour votre premier jour ? Détendu ?
Oui, j’ai l’impression que j’étais plutôt détendu ! D’autant plus que ça a été très fluide. Tout le monde était hyper sympa, accueillant et chaleureux. J’avais un peu d’appréhension de me dire que certaines journées, j’aurais huit séquences à tourner avec 20 pages de texte. Je m’inquiétais de savoir si je pourrais tenir le rythme. Mais la première journée hyper intense est arrivée au bout de jours et ça s’est bien passé. C’est stimulant aussi d’enchaîner, d’être toujours dans l’action et la création.
Le rythme Plus belle la vie, c’est un épisode tourné par jour ?
Oui, c’est ça. Il y a deux équipes en parallèle : une en studio et une autre en extérieur. C’est six fois plus rapide qu’un tournage pour une fiction qui n’est pas une quotidienne. Tu passes moins de temps à attendre et plus de temps à jouer. En tant qu’acteur, c’est agréable.
Il y avait quoi sur votre CV avant Plus belle la vie ?
J’avais fait beaucoup de projets assez différents. Entre Plus belle la vie et celui qui a précédé, c’était le grand écart. Le 15 octobre, j’ai terminé le tournage d’un film d’auteur à petit budget au Kosovo. Une semaine après, j’étais à Marseille sur TF1 pour une quotidienne très populaire. J’ai aussi tourné dans Sous la Seine, le film de Xavier Gens qui sortira sur Netflix. Et récemment, j’ai incarné Fabio, une ancienne connaissance d’Adèle, dans Demain nous appartient.
Beaucoup de futurs téléspectateurs n’étaient pas nés quand Plus belle la vie a démarré en 2004. Que leur diriez-vous pour les convaincre de regarder la série ?
Je leur dirais que c’est une série qui permet de réunir toutes les générations autour d’un esprit feel-good, de la comédie qui vous met de bonne humeur mais qui traite aussi des sujets de société. Je pense qu’ils trouveront chacun un personnage auquel s’identifier. C’est sur une vingtaine de minutes l’occasion de se divertir, de prendre du plaisir et de découvrir aussi peut-être un quartier de Marseille. Je trouve ça intéressant aussi que les jeunes puissent voir une autre image de la police. J’ai plaisir à défendre un flic qui est comme tout le monde, qui veut juste bien faire son boulot, qui peut être drôle, avoir des histoires d’amour… C’est important d’être imprégné dans une profession qui n’a pas forcément bonne réputation auprès des jeunes.

https://www.tf1info.fr/culture/programme-tv-plus-belle-la-vie-tf1-inaki-lartigue-nouvelle-recrue-samuel-seduit-autant-qu-il-agace-2282367.html
Tony
Modérateur
Modérateur
Tony

Masculin Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

https://www.facebook.com/pblvfrance3com-504491389886932/
Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptySam 20 Jan - 13:29

ITW Joakim Latzko (Riva) - PUBLIC

Interviews des comédiens - Page 16 Latzko12

---------------
Modo et œil de lynx ! Archive de l'ancien forum
Tony
Modérateur
Modérateur
Tony

Masculin Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

https://www.facebook.com/pblvfrance3com-504491389886932/
Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptySam 20 Jan - 13:30

Interviews des comédiens - Page 16 Latzko11

---------------
Modo et œil de lynx ! Archive de l'ancien forum
likeasunshine
Habitué(e)
Habitué(e)


Masculin Âge : 49

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptySam 20 Jan - 21:12

Merci @Tony !
Jon88

En ligne Jon88

Masculin Âge : 31

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyDim 21 Jan - 20:04

Interview Lola Marois - PureMédias
 Lola Marois ("Plus belle la vie") : "On n'était pas persona non grata chez France 3 mais sur TF1 on se sent valorisés"


Propos recueillis par Benjamin Rabier
puremedias.com : Qu'est-ce qui vous a poussé à revenir dans "Plus belle la vie"?
Lola Marois : L'amour que j'ai pour mon personnage, Ariane. Depuis 2017, je me suis attachée à elle. J'avais 34 ans quand j'ai commencé à l'incarner. Au-delà de l'aventure, de la famille qu'on a créé, ce personnage fait désormais partie de moi. J'avais déjà fait du cinéma et du théâtre avant 'Plus belle la vie' mais je n'avais jamais rencontré un personnage qui était aussi bizarrement proche de moi. Il y a une sorte de fusion entre elle et moi. J'aime jouer ce personnage qui est écorché, sans faux semblant, qui est parfois sans foi ni loi, une badgirl un jour, une séductrice un autre, une enfant blessée le lendemain. Tout ça fait que je ne pouvais pas dire non.


Vous avez incarné le même personnage pendant six ans. Il n'y a jamais eu de lassitude ?
Si je suis totalement honnête, moi qui suis avide de sensation forte, j'ai eu une part de soulagement quand la série s'est arrêtée sur France 3. J'ai toujours la dalle, je suis à l'affût de plein de choses. À l'époque, j'avais envie de réaliser mon court métrage. J'ai profité de cette pause pour le faire, pour développer mes projets. Quand France 3 a annoncé la fin de la série, je me suis dit 'c'est un mal pour un bien'. Je me suis éclatée, j'ai adoré ce personnage mais pourquoi pas changer et tourner la page. La fin du feuilleton sur France 3 m'a galvanisée. J'en ai profité pour tourner mon court métrage de 20 minutes à partir de mon roman "Bad Girl" que j'avais écrit en 2016. J'ai mené à bien mes projets donc ça m'a permis de tourner la page plus facilement mais 'Plus belle la vie' faisait toujours partie de moi.


Le retour de la série sur TF1 a véritablement attisé la curiosité du public. Comment l'avez-vous vécu ?
On n'avait pas vraiment senti de désintérêt quand on était sur France 3 car on a toujours ressenti l'amour du public. Dès qu'on sort dans la rue, les gens nous montrent leur amour. On n'a pas senti de descente de "Plus belle la vie" sur France 3 mais aujourd'hui on ressent une émulation inédite avec le retour de la série sur TF1. On a même parfois l'impression qu'on a sauvé des vies. C'est assez fou. On n'était pas persona non grata mais là, sur TF1, on devient un événement incroyable. C'est une histoire folle. C'est assez magique de vivre ça, d'avoir la chance d'être à ce point là cajolé, entouré. On se sent valorisés chez TF1. On a cette impression d'être protégé. Ça nous donne tous envie de nous surpasser. On n'a pas envie de les décevoir. On a cette fierté d'avoir été repris par TF1, la plus grande chaîne de France. France Télévisions n'en voulait plus. C'est une belle revanche.


Qu'est-ce que ça change vraiment "Plus belle la vie" sur TF1 ?
Il faut le dire, il y a un peu plus de moyens sur TF1 que sur France 3. Donc on est tous un peu pimpés. Que ce soit au niveau des lumières, des caméras, on sent que c'est monté en gamme. La direction de TF1 est hyper exigeante, tout est chiadé et ça nous fait du bien. Nous on continue à faire notre métier et autour y a un esthétisme qu'il y avait moins sur France 3. On a l'impression qu'on devient les stars de TF1, qu'ils nous cajolent. Avant c'était à l'arrache, on faisait la série dans notre coin. C'est comme un petit conte de fée pour ceux qui ont eux la chance d'être rappelés pour cette adaptation car tous les anciens ne sont pas là.

Certains anciens avaient envie de revenir mais n'ont pas été rappelés vous pensez ?

C'est possible, je ne sais pas.

Ce retour d'Ariane va-t-il durer dans le temps ou va-t-il être éphémère ?
J'ai du mal à me projeter donc je vis ce retour au jour le jour. On m'a gâté avec ce retour, je reviens avec une intrigue principale dès le début. Je fais une arrivée en fanfare sur TF1 donc j'en suis très honorée et très fière. Après, on verra mais oui j'ai encore envie de porter ce personnage un certain temps. C'est excitant un feuilleton car il peut tout arriver à votre personnage, vous pouvez aller en prison, tuer quelqu'un, tomber amoureuse, découvrir que vous avez un demi-frère, etc...

Justement, vous aimeriez qu'il lui arrive quoi à ce personnage dans les prochains épisodes ?

Je me suis toujours laissée guider. J'aime bien être surprise par les auteurs de la série. Après j'aimerais bien qu'elle vive une vraie passion sentimentale, un coup de foudre. Je suis une amoureuse de l'amour dans la vie, j'ai souvent vécu au rythme de mes coups de coeur. J'ai toujours laissé une place importante à l'amour dans ma vie. Ça me ferait plaisir de lui donner les traits de celle que je suis moi. Ce côté un peu romantique, amoureuse, fleur bleue pour une intrigue déraisonnable et passionnée.

L'écriture de la série a-t-elle évolué avec son changement d'horaire sur TF1 ?

Pour l'instant, je ne vois pas trop de différence sur le fond. Je remarque cependant une belle écriture, des dialogues très puissants et beaucoup d'humour. On sent qu'une nouvelle génération d'auteurs est arrivée. Il y a une modernité dans l'écriture.

Vous êtes désormais un visage de TF1. Aimeriez-vous collaborer avec la chaîne, le groupe, sur d'autres projets ?
Je ne le cache pas, mon rêve absolu serait que TF1 adapte mon roman "Mauvaise graine". Mon court métrage est une sorte de carte de visite que je vais leur projeter. J'adorerais en faire un 6x52 minutes. À l'image de Laetitia Milot par exemple. C'est un roman trash, qui parle d'un amour déraisonnable... Je trouve que TF1 a suffisamment de culot pour pouvoir tenter ça aujourd'hui. J'adorerai le faire avec eux. Si 'Plus belle la vie' cartonne et qu'on s'entend bien...

Vous avez parlé de théâtre, de cinéma... Est-ce encore dans vos projets ?

Mes aspirations sont intactes. Je suis trilingue, j'adorerai jouer en Espagne. J'ai un agent là-bas depuis peu. J'ai grandi en Espagne, j'ai des origines. Mais pour l'instant, priorité à 'Plus belle la vie'. Quand je fais quelque chose je le fais à fond donc je me concentre là-dessus. Mon personnage d'Ariane a toujours été présente dans 'Plus belle la vie' mais je ne pensais même pas mériter cette place qu'ils me donnent dès le retour de la série. Sur TF1, je deviens un pilier avec une arche importante dès les premiers épisodes. Je suis très touchée de cela donc mon but c'est de ne pas les décevoir et de leur montrer qu'ils ont bien fait de miser sur moi.

https://www.ozap.com/actu/lola-marois-plus-belle-la-vie-on-n-etait-pas-persona-non-grata-chez-france-3-mais-sur-tf1-on-se-sent-valorises/642064
kazen



Féminin

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyDim 21 Jan - 20:24

Merci @Tony et @Jon88 pour les interviews et en plus j'hésitais un peu mais les derniers épisodes me donnent envie de continuer à regarder ;)
Maïadelsol
Super actif
Super actif
Maïadelsol

Féminin Âge : 71

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyDim 21 Jan - 20:29

J'aimais bien le personnage qu'Ariane était devenu, une fois passés sa méchanceté et son acharnement à détruire le couple Samia/Jean-Paul. Est-elle en couple aux dernières nouvelles ?
ailebrune
Super actif
Super actif


Féminin

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyDim 21 Jan - 21:04

Bon, avec cette interview, Lola Marois a de bonnes chance que la prod de TF1 jette au moins un coup d'oeil à son court-métrage :D
clement



Masculin

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyDim 21 Jan - 21:04

merci tony .
clement



Masculin

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyDim 21 Jan - 21:05

Maïadelsol a écrit:
J'aimais bien le personnage qu'Ariane était devenu, une fois passés sa méchanceté et son acharnement à détruire le couple Samia/Jean-Paul. Est-elle en couple aux dernières nouvelles ?
Non elle est célibataire je crois . et une intrigue commence sur elle la semaine prochaine .
Shinochaz
Modérateur
Modérateur
Shinochaz

Masculin Âge : 44
Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyLun 22 Jan - 0:51

Dommage, son couple avec Mathieu avait le mérite de sortir de l'ordinaire.

---------------
Membre unique et permanent de la brigade antispoil et de la team Delport !   Une main de velours dans un gant de fer !  sadomaso
jozephine



Féminin

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyLun 22 Jan - 8:23

J'aime Joakim Latzo quand il dit :
Certains fans vont-ils trop loin
Et les gens qui vous snappent sans vous dire bonjour 

Euh  :lol: .. C'est le chaudron qui appelle la marmite Cul noir !!

J'aime ce qu'il dit sur Michel et les rapaces .. mais il donne quand même l'interview - ou il a donné son accord au magazine people Public !! C'est quand même pas un magazine dit sérieux

@Tony tu as une photo de lui "bébé"  ;) .. Les gens enregistrez la bien  Smile
xatila



Féminin

Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 EmptyLun 22 Jan - 20:13

belles itw!!! joakim latzko dit qu'il fait les aller-retour paris-marseille, pourtant jozephine tu abvais dit que c'était ton voisin au panier il me semble ???

sinon il a l'air d'etre un des plus rancuniers envers delphine ernotte
Contenu sponsorisé




Interviews des comédiens - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Interviews des comédiens    Interviews des comédiens - Page 16 Empty

 
Interviews des comédiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» VIDÉOS : Interviews et reportages
» Les comédiens sur le Tour de France à Nîmes (23/07/19)
» Les comédiens au Festival de Luchon 2020
» Rencontres avec les comédiens en Mai-Juin 2018
» Les comédiens de PBLV au Festival de la fiction TV La Rochelle

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Plus belles les séries - LE FORUM :: • News • :: • ACTUALITÉS SÉRIES •-
Répondre au sujetSauter vers:  
pblvfrance3.com (2004 - 2024). Les photos et médias présents sur ce site sont la propriété de Newen, de France Télévisions, de TF1, et de leurs auteurs.