Plus belles les séries (PBLV, USGS, DNA, ITC) - Les anciens du FORUM France 3
 
Accueil SiteAccueil Site  AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  FAQFAQ  CharteCharte  MembresMembres  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  
Le Deal du moment : -41%
PARISOT Armoire 2 portes battantes + 1 tiroir
Voir le deal
99.99 €
anipassion.com

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez
 

 Homosexualité / LGBT+ dans PBLV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30  Suivant
AuteurMessage
Maïadelsol
Super actif
Super actif



Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty10/10/2022, 23:48

nausikaa991 a écrit:
» Voir le message cité




Mais tu peux dire exactement la même chose de tous les produits pharmaceutiques ! Et de toutes les grandes firmes pharmaceutiques.

Mais en principe, les laboratoires pharmaceutiques, qui courent en effet après les profits, commercialisent des médicaments destinés à soigner des maladies.

Or en l'occurrence, il s'agit de produits surfant sur une tendance qui vise à encourager de jeunes esprits à subir des mutilations parfois irréversible, et ce à un âge où le mal-être existe chez bien des ados. Dans la plupart des cas, ce mal-être disparaîtra de facto à la sortie de l'adolescence. Je répète que je trouve effrayante l'attitude de ces mouvements qui vont chercher des solutions radicales à ce qui, le plus souvent n'est qu'un passage délicat au cours de l'évolution d'un gamin qui se cherche.

Roul'tabille l'a fort bien précisé dans son excellent commentaire ci-dessus, en évoquant "des personnes en souffrance qui trouvent dans les mouvement transgenre une solution (à mon avis un pharmakon) à leur problème ou, du moins, un sentiment d'appartenance à communauté qui leur fait du bien".
Rou'letabille



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty10/10/2022, 23:57

» Voir le message cité

raylen a écrit:
» Voir le message cité



Je ne parle pas de complot piloté par des forces occultes. Mais enfin le choix des programmes scolaires, les atteintes à la langue, la volonté de déconstruire la masculinité, la promotion de la négation de l'identité sexuelle, explosent bien depuis une décennie. La raison : la haine de soi de l'homme blanc (ça n'engage que moi) .Ce qui n''enlève rien à la convergence des intérêts dont tu parles : elle ne fait que gonfler et accélérer le mouvement.


Ah ok, je comprends mieux ton point. Merci pour ces précisions  Smile
C'est une analyse intéressante. Je ne pense pas la partager, mais je vais y réfléchir!

Quand tu parles de sa détestation de lui-même, tu fais référence à sa culpabilité vis-à-vis de ses actes passés (colonialisme, esclavage, etc.) et présents (exploitation des hommes, des femmes, et des enfants de l'autre bout du monde ainsi que de leurs terres, maltraitance des animaux, destruction du vivant, etc.), tout en ne souhaitant pas renoncer à ses privilèges et à son confort (ou en y consentant théoriquement mais se sentant totalement impuissant, et donc tout de même coupable d'appartenir à la classe des privilégiés, de ceux qui profitent malgré eux de l'exploitation de l'Autre)?
Maïadelsol
Super actif
Super actif
Maïadelsol

Féminin Âge : 70

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty11/10/2022, 00:04

» Voir le message cité

Pierrot a écrit:
Violence sexuelle est peut-être un peu trop fort, je te l'accorde. Mais il devrait y avoir des poubelles à tampons chez les hommes, étant donné que certains mecs ont leur règle. En fait, je vois 2 solutions: sois créer des toilettes pour pénis et des toilettes pour vulve (et non plus des toilettes pour homme et pour femme), sois garder les toilettes pour homme et femme (et rajouter des toilettes pour non-binaire) et faire comme l'affiche le souhaite c'est à dire mettre des poubelles à tampon dans les WC pour hommes!

Écrit tel quel sur la porte ? :cable: 

Et voir arriver dans les toilettes pour femme un individu qui ressemble à un homme et qui t'expliquera que oui, il est bien un homme mais qu'aujourd'hui il a ses règles et a besoin d'une poubelle pour ses tampons ? Du vrai délire...
Maïadelsol
Super actif
Super actif
Maïadelsol

Féminin Âge : 70

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty11/10/2022, 00:10

Comme Paty et bien des gamines, j'ai regretté à une période de mon enfance de ne pas être un garçon. Ils étaient tellement plus libres, surtout ceux de ma génération ! Je l'ai même dit à plusieurs reprises à mes parents. Et comme Paty, je me demande ce qui ce serait passé si j'étais née actuellement dans une famille branchée sur le "mouvement" dont parle Pierrot !
Maïadelsol
Super actif
Super actif
Maïadelsol

Féminin Âge : 70

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty11/10/2022, 00:15

» Voir le message cité

Pierrot a écrit:
@Rou'letabille Je sais qu'on avait dit qu'on ne débattrait plus, mais juste deux points: les études disent que les cas de retour en arrière en cas de transition de genre sont très rare, et pour les enfants qui ont des bloqueurs de puberté il y a toujours une ''solution de sortie'' (dixit le documentaire ''Petite fille'')

Es-tu certain que les bloqueurs de puberté administrés à de si jeunes individus soient anodins, à long terme, pour la santé ?
Rou'letabille



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty11/10/2022, 00:15

@Pierrot
Pour l'homophobie maintenant :

Bon, tu le sais déjà probablement, mais de nombreuses personnes homosexuelles ou bisexuelles, depuis des années, disent que le sigle LGBTQ+ est un coup de force, un mariage forcé entre différents groupes sociaux dont les membres sont loin d’avoir tous consenti à ce rapprochement opportuniste. Dans de plus en plus de pays, et notamment dans tous ceux où l’idéologie transgenre tend à s’imposer, des organisations appelées « Alliance LGB » [pour Lesbiennes, Gays et Bisexuels] voient le jour. La première, il me semble, a été l’Alliance LGB du Royaume-Uni. Il existe désormais une « Alliance LGB » aux États-Unis, en Australie, en Finlande, en Espagne, en Serbie, en Norvège, au Mexique, en Irlande, au Brésil, en Pologne et dans d’autres pays encore (toujours pas en France, mais on peut gager que ça ne saurait tarder).

Pourquoi cette Alliance LGB ? Parce que de nombreuses personnes lesbiennes, gays ou bisexuelles ont décidé de réagir face à l’homophobie et la lesbophobie intrinsèques du mouvement trans. L’idéologie trans repose sur une négation de la biologie, du sexe (dont elle prétend qu’il serait « assigné à la naissance »). Pour elle, tout se base sur le « genre ». Stonewall, une des plus célèbres organisations LGBTQ+, la plus importante organisation LGBTQ+ en Europe, définit le mot « homosexuel » comme « un terme plutôt médical utilisé pour décrire une personne ayant une orientation romantique et/ou sexuelle vers une personne du même genre ».

Pourtant... Homo-sexuel, c'est explicite. « Homo » nous vient du grec ancien ὁμός, homós (« semblable, pareil »), et « sexuel » désigne — contre toute attente ! — le sexe. La définition correcte (celle de CNRTL notamment) est donc « qui éprouve une attirance sexuelle pour des individus de son propre sexe ». Pas de son propre « genre ». « Homosexuel » pas « homogenruel ». Autrement dit, Stonewall efface purement et simplement l’existence des homosexuels. En France, le Planning familial écrit, dans un « lexique trans », que les termes « “Lesbienne” et “gay” sont bien connus, mais souvent ciscentrés. Il est important de comprendre qu'un couple de lesbiennes peut, par exemple, être composé d'une femme cis et d'une femme trans, ou qu'un homme gay peut avoir une vulve. » Autrement dit, tout et n’importe quoi. Là encore, la réalité des homosexuels est effacée au profit d’un charabia incohérent qui prétend que des hommes peuvent être des lesbiennes. Le terme « bisexuel » est (évidemment) encore plus mal vu par l’idéologie trans. Le Planning familial note : « La définition consensuelle des personnes bi serait “attirées par les hommes et les femmes”. Mais cette définition est binaire, et a pu être qualifiée de transphobe. » Donc la bisexualité serait « transphobe? (c’est-à-dire que ça contredit la doctrine trans).

D’où l’Alliance LGB, qui formule ainsi sa raison d’être :

« Faire progresser les droits des lesbiennes, des gays et des bisexuels : nous défendons les intérêts des lesbiennes, des gays et des bisexuels. Nous défendons notre droit de vivre en tant que personnes attirées par des individus de notre propre sexe, sans subir de discriminations ni aucun désavantage. Nous veillerons à ce que les voix des lesbiennes, des gays et des bisexuels soient entendues dans tous les débats publics et politiques qui affectent nos vies.

Mettre en évidence la double discrimination dont sont victimes les lesbiennes : nous amplifions la voix des lesbiennes et mettons en lumière la double discrimination dont elles sont victimes en tant que femmes attirées par des individus de leur propre sexe dans une société dominée par les hommes.

Protéger les enfants susceptibles de devenir lesbiennes, gays ou bisexuels : nous nous efforçons de protéger les enfants contre les idéologies nuisibles et non scientifiques qui pourraient les amener à croire que leur personnalité ou leur corps a besoin d'être modifié. Tout enfant qui grandit en devenant lesbienne, gay ou bisexuel a le droit d'être heureux et confiant dans sa sexualité et dans ce qu'il est. »

L’Alliance LGB ajoute : « Nous reconnaissons que le sexe est binaire, avec des mâles et des femelles, et que (pour la grande majorité des gens) le sexe est déterminé à la conception, observé à la naissance (ou in utero), puis consigné. Nous rejetons la cooptation des rares conditions médicales appelées Désordres du développement sexuel (DSD, expression qui désigne les intersexuations) afin de mettre en doute la nature binaire du sexe. »

Et remarque : « De très nombreux enfants, et très probablement des adultes, entament un processus de transition en raison de l'homophobie de leurs parents, de leur groupe de pairs ou d’une répulsion intériorisée envers leur propre orientation sexuelle. Aujourd’hui, un mythe suggère aux jeunes homosexuels qu’ils peuvent être hétérosexuels, que les lesbiennes sont en réalité des hommes hétérosexuels et que les homosexuels sont en réalité des femmes hétérosexuelles. Il s'agit d'une thérapie de conversion homophobe. »

Ce n’est pas par hasard si, il y a déjà plusieurs décennies, l’ayatollah Khomeini, en Iran, a adoubé le transsexualisme dans une fatwa. En Iran, depuis déjà plusieurs décennies, la chirurgie dite (à tort) de « réassignation sexuelle » (à tort parce qu’on ne change pas de sexe, juste l’apparence des organes génitaux externes), sert de thérapie de conversion des homosexuels — les idées trans offrent un formidable moyen de se débarrasser de l’homosexualité. En Iran, mais pas seulement.

En suggérant à des garçons qui ne correspondent pas au stéréotype du garçon qu’ils sont peut-être des filles piégées dans des corps de garçons, ou à des filles qui ne correspondent au stéréotype de la fille qu’elles sont peut-être des garçons piégés dans des corps de filles, immanquablement, on risque de pousser des homosexuels à « transitionner », autrement dit, de procéder à des thérapies de conversion.

Un article du quotidien britannique The Times rapporte qu’à la clinique Tavistock, au Royaume-Uni (le principal centre où les jeunes sont envoyés pour effectuer leurs « transition », qui comprend un service « d’identité de genre ») : « Un si grand nombre d'enfants potentiellement homosexuels ont été envoyés sur le chemin du changement de sexe que deux des cliniciens [interviewés] ont déclaré qu’une note d’humour noir circulait parmi le personnel, selon laquelle “il ne resterait plus d’homosexuels”. “Cela ressemble à une thérapie de conversion pour les enfants homosexuels”, a déclaré un clinicien. “J'ai fréquemment eu des cas où les patients avaient commencé à s'identifier comme trans après des mois d'horribles persécutions parce qu'ils étaient gays”, a-t-il déclaré au Times. “De jeunes lesbiennes considérées au bas de l'échelle ont soudainement découvert qu'elles étaient très populaires lorsqu'elles ont dit qu'elles étaient trans.” Une autre clinicienne a déclaré : “Nous avons entendu beaucoup d'homophobie et nous avions l'impression que personne ne la combattait. Beaucoup de filles venaient et disaient : ‘Je ne suis pas lesbienne. Je suis tombée amoureuse de ma meilleure amie, mais ensuite je suis allée sur Internet et j'ai réalisé que je ne suis pas lesbienne, je suis un garçon’.” »

(Il est à noter que suite à une récente décision du NHS (le service de sécurité sociale britannique), le service « d’identité de genre » pour les enfants de la clinique Tavistock devra fermer au printemps prochain. Cette décision découle des recommandations de la pédiatre Hilary Cass, en charge d’un examen indépendant du service, qui a confirmé la « pression insoutenable » à laquelle étaient soumis les médecins et le risque de « surdiagnostic » de dysphorie de genre. Elle a aussi noté le manque d’unanimité des médecins sur les procédures à suivre, et le manque de prise en compte des autres problèmes de santé mentale que pouvaient présenter les patients). Son rapport final est attendu pour 2023. La clinique Tavistock avait déjà été mise en cause en 2020 par Keira Bell, une ancienne patiente regrettant la transition qu’elle avait été encouragée à effectuer à l’adolescence.)

Évidemment je le redis: plein de transgenres ne pensent pas en ces termes, ne sont pas homophobes. Mais c'est l'idéologie que certains participent à véhiculer, notamment en disloquant le vocabulaire, malheureusement.
Rou'letabille



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty11/10/2022, 00:15

» Voir le message cité

Maïadelsol a écrit:


Mais en principe, les laboratoires pharmaceutiques, qui courent en effet après les profits, commercialisent des médicaments destinés à soigner des maladies.

Or en l'occurrence, il s'agit de produits surfant sur une tendance qui vise à encourager de jeunes esprits à subir des mutilations parfois irréversible, et ce à un âge où le mal-être existe chez bien des ados. Dans la plupart des cas, ce mal-être disparaîtra de facto à la sortie de l'adolescence. Je répète que je trouve effrayante l'attitude de ces mouvements qui vont chercher des solutions radicales à ce qui, le plus souvent n'est qu'un passage délicat au cours de l'évolution d'un gamin qui se cherche.

Roul'tabille l'a fort bien précisé dans son excellent commentaire ci-dessus, en évoquant "des personnes en souffrance qui trouvent dans les mouvement transgenre une solution (à mon avis un pharmakon) à leur problème ou, du moins, un sentiment d'appartenance à communauté qui leur fait du bien".


jap
Rou'letabille



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty11/10/2022, 00:17

» Voir le message cité

Maïadelsol a écrit:
» Voir le message cité



Écrit tel quel sur la porte ? :cable: 

Et voir arriver dans les toilettes pour femme un individu qui ressemble à un homme et qui t'expliquera que oui, il est bien un homme mais qu'aujourd'hui il a ses règles et a besoin d'une poubelle pour ses tampons ? Du vrai délire...


Perso, je trouve que c'est une super idée. Et on appellerait ça "toilettes pour hommes"/"toilettes pour femmes". Oh, wait...  whistle
Rou'letabille



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty11/10/2022, 00:21

Bon, j'ai beaucoup trop écrit, désolée (sincèrement) Nausikaa... J'ai vraiment du mal à être concise quand j'explique, et aussi à couper à vrai dire. J'y pense mais j'ai l'impression que ce serait presque pire, que ç'ajouterait du "Rou'letabille" partout (comme je suis en train de le faire à travers ce message d'ailleurs).

Bonne nuit à tout le monde!  Smile
raylen

En ligne

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty11/10/2022, 00:30

» Voir le message cité

Rou'letabille a écrit:
» Voir le message cité




Ah ok, je comprends mieux ton point. Merci pour ces précisions  Smile
C'est une analyse intéressante. Je ne pense pas la partager, mais je vais y réfléchir!

Quand tu parles de sa détestation de lui-même, tu fais référence à sa culpabilité vis-à-vis de ses actes passés (colonialisme, esclavage, etc.) et présents (exploitation des hommes, des femmes, et des enfants de l'autre bout du monde ainsi que de leurs terres, maltraitance des animaux, destruction du vivant, etc.), tout en ne souhaitant pas renoncer à ses privilèges et à son confort (ou en y consentant théoriquement mais se sentant totalement impuissant, et donc tout de même coupable d'appartenir à la classe des privilégiés, de ceux qui profitent malgré eux de l'exploitation de l'Autre)?

Oui. A mon avis, ce malaise commence à la fin de  la Seconde Guerre Mondiale dont l'Occident ne s'est pas remis. Une ou deux remarques : l'Homme Blanc ne détient pas le monopole de l'esclavage, qui a été pratiqué partout dans le monde. Seul l'homme Blanc s'en repent. Rien de tel en Afrique ou dans le monde Arabe ou pourtant cela persiste. Même chose pour la colonisation. On a vu Erdogan reprocher à la France sa colonisation de l'Afrique du Nord , alors qu'avant la France, c'est l'empire Ottoman qui colonisait ces terres, les Arabes avant eux, etc...Les femmes et les enfants sont exploités par des entreprises comme H& M ou Zara au Bangla Desh , mais les enfants et les femmes sont exploités avant toutpar leur société elle-même. Le sort de la caste des Dalits en Inde est révoltant et ne doit rien à la colonisation anglaise, et pourtant l'Inde siège à l'ONU.
D'accord avec ce que tu dis sur le ressenti de l'Homme Blanc et de ses privilèges, sauf que je ne vois aucun privilège dans ce dont l'homme blanc jouit. Des privilèges seraient des avantages tombés du ciel sur les uns et pas sur les autres. Rien de tel. L'homme blanc s'est construit ses sociétés avec le pire et le meilleur, son génie et ses parts sombres, mais il en conçoit de la culpabilité que l'on ne constate pas chez les autres peuples; un peu comme les rescapés d'attentats ou de camps qui se demandent : pourquoi moi?
Je crois que notre culture chrétienne y est pour beaucoup. Nous sommes passés à une société athée pétrie de christianisme qui pratique la recherche de l'Autre, le goût de l'Autre, j'ajouterais , jusqu'à l'absurde , au manquement à la plus élémentaire des prudences, et au sacrifice de soi. Aouté à cela, la philosophie communiste qui du passé veut faire table rase et veut construire l'homme nouveau,  ce qui suppose de déconstruire la culture et l'homme existants.Tout cela fait que l'Homme pense rendre service au monde en disparaissant sous toutes ses formes.
Maïadelsol
Super actif
Super actif
Maïadelsol

Féminin Âge : 70

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty11/10/2022, 00:40

Roul'tabille, ton post ci-dessus est passionnant... et effarant !

Tout ceci me rappelle un peu de drame des centaines d’enfants autochtones amérindiens qui, pendant des décennies, ont été arrachés à leur famille, à leurs traditions, à leur communauté, dans la forêt amazonienne et sur le littoral guyanais, pour être placés dans des pensionnats tenus par des missionnaires catholiques français... pour leur bien, naturellement, afin d'éduquer ces sauvageons !

Là, c'est la même chose en pire : on chamboule des gamins, on leur lave le cerveau, on modifie leur personnalité. J'avais en effet lu un article sur cette clinique Tavistock. Heureusement qu'elle va bientôt fermer !
Maïadelsol
Super actif
Super actif
Maïadelsol

Féminin Âge : 70

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty11/10/2022, 00:55

Raylen, ton analyse sur le syndrome de repentance dont souffre l'homme blanc est tout à fait juste. En fait, la France (et peut-être l'Angleterre) en souffre plus que les autres pays européens. Même en Italie, qui s'est pourtant comportée de manière identique en Libye, Érythrée, Éthiopie, Somalie, ni les dirigeants ni les habitants ne ploient sous le poids des remords !
jozephine



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty11/10/2022, 08:23

Si vous avez Amazon Prime, je vous un documentaire - Always Jane


Jane vit avec sa famille dans le New Jersey, à la campagne, un cadre qui semble peu propice à l'épanouissement d'une adolescente transgenre. Mais les Noury n'en ont que faire et affrontent les défis de la vie quotidienne avec humour et amour. Jane, quant à elle, rêve de partir loin de leur petite ville.
Flora24
Modératrice
Modératrice
Flora24

Féminin Âge : 35
Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/le_dressing_de_fanny/
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty11/10/2022, 09:33

Maïadelsol a écrit:
Roul'tabille, ton post ci-dessus est passionnant... et effarant !

jap

Oui, merci, très intéressant à lire !

---------------
"Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'exprimer." (William Shakespeare)
jozephine



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty11/10/2022, 22:47

Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 11-oct10
ailebrune
Super actif
Super actif


Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty13/10/2022, 00:43

Bon, j'ai moi aussi rattrapé la lecture de pas mal de pages ici.

Rou'letabille, merci infiniment pour tes messages passionnants,  instructifs et salutaires. Pas un mot de trop ! Smile

J'ajouterais juste quelques éléments sur la clinique Tavistock, à Londres consacrée au changement de genre, parce que ce n'est pas anodin. Ce qui s'est passé là-bas (et aux Etats-Unis), risque d'arriver ici.

Et c'est très intéressant (et terrifiant) de savoir pourquoi elle va être fermé. Pour résumer :

- c'est une clinique pédiatrique du genre, donc "traitant" des mineurs, la plus grande au monde
- l'idéologie y avait complètement pris le dessus, avec une ambiance qui interdisait tout doute, toute question, alors que ce qui était affirmé, et pratiqué peut avoir de graves conséquences à long terme
- pas d'évaluation psychologique globale des mineurs, pas d'attention portée à d'autres troubles éventuels (syndrome post traumatique, autisme etc) Mais une tendance à foncer sur un "diagnostic" de dysphorie, et à pousser les gamins à transitionner (hormones, opérations irréversibles...)
- zéro évaluation scientifique des traitements hormonaux
Soit dit en passant Pierrot, le fait de dire que c'est entièrement réversible est faux, par ailleurs, on ignore les effets à long terme sur le cerveau quand on fait transitionner à l'adolescence, période où le cerveau se forme encore. En revanche, on sait que les traitements peuvent causer au minimum des problèmes d'ostéoporose chez des adolescentes.

Les dégâts que commet cette idéologie, appuyée, en effet, par un très big business, sont tels que des scientifiques, médecins, psys, se sont rassemblés par exemple dans excellent organisme international :
Society for evidence based gender medicine (pour une médecine de genre fondée sur la science)

Beaucoup de choses qu'on entend marteler du matin au soir sur ces questions ne sont pas des connaissances mais des croyances et des slogans militants. Vu les enjeux, il est absolument crucial de faire la différence.
Rou'letabille



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty13/10/2022, 11:37

jap Merci pour ces précisions Ailebrune.

Il me semblait bien avoir vu des articles qui expliquaient les effets des bloqueurs d'hormones, mais je ne les retrouve plus.  Effectivement, sur tous les sites pro-transition, il est indiqué simplement que c'est réversible. Mais la réversibilité n'est pas le seul critère; c'est un peu léger (et à mon avis très malhonnête) de balayer le reste d'un revers de main. J'ai trouvé ça, qui est un peu plus complet (et pour se faire une idée plus précise des risques, on peut directement consulter les travaux cités en références):
https://womensdeclaration.com/documents/171/bloqueur_puberte_-_Hildur_-_francais.pdf

Sinon les témoignages de médecins qui expliquent que les effets à longs termes ne sont pas maîtrisés, et rappellent aussi l'impact, loin d'être anodin, d'un surplus comme d'un déficit d'hormones pour le corps (et l'esprit, d'ailleurs) sont légions.
Manuela



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty13/10/2022, 17:36

Très s'intéressant ce topic, je n'ai pas encore tout lu, j'ai survolé, prenant.

Ce qui me dérange dans les séries, c'est que j'aimerais que les gays et noirs (ou tout autres origines) soient mise en avant comme des personnages à part entière, pas seulement sur leur origine ou leur coming out, ou être un personnage très tertiaire juste comme une plante ou le rigolo de service

Par exemple dans un si grand soleil, Lucille et Akim j'ai bien aimé leur représentation, ou encore le couple gay Elise/ Sofia on n'est pas sur juste leur orientation sexuelle ou leurs origines.

Des amis d'origine musulmans qui matait les débuts de PBLV n'avait pas aimé, comme le coup de Samia qui allait se faire marié de force, ou la cousine venu d'Algérie voilé, les clichés en gros, et s'est souvent le cas dans beaucoup de fiction. et oui il y a des personnes d'origine musulmanes qui boivent, fument, ont des relations sexuelles avant le mariage, qui  mangent du porc, fêtent noël et j'en passe.

Après les fictions ont fait beaucoup d'effort, il a eu un changement d'écriture avec l'arrivée des nouveau feuilletons je trouve.


Il avait eu à une époque (peut-être encore aujourd'hui) des fictions si vois osez tuer un protagoniste gay, ou une séparation d'un couple homo, les scénaristes reçoivent des lettres incendiaires.
Pourtant faire mourir un personnage gay ou le séparer juste parce que la relation touche à sa fin, c'est les traiter comme tout autre personnage, et pas différemment, à ce qu'on sait être gay ne te rend pas immortelle, et heureux en amour systématiquement.

C'est ce qui s'est passé dans Buffy. Le créateur traité d'homophobe car le mec avait traité son personnage et son couple homo,  comme il le faisait avec tous les autres.
Manuela



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty13/10/2022, 17:54

» Voir le message cité

Maïadelsol a écrit:
Raylen, ton analyse sur le syndrome de repentance dont souffre l'homme blanc est tout à fait juste. En fait, la France (et peut-être l'Angleterre) en souffre plus que les autres pays européens. Même en Italie, qui s'est pourtant comportée de manière identique en Libye, Érythrée, Éthiopie, Somalie, ni les dirigeants ni les habitants ne ploient sous le poids des remords !

Les espagnoles ont été les plus grand marchant d'esclave, et quand j'en parle je me sens un peu coupable, pourtant ce que nos ancêtres ont fait n'est pas de notre fautes. 
Je me souviens des cours au lycée, ça a peut-être changé depuis, l'esclavage était parler toujours du blanc qui a maltraité les noires mais jamais tous les autres pays  et race qui ont fait de même.

Au lycée ça date, deux filles faisaient la comparaison de ce qu'on vécut les noirs, et les juifs, comme pour dire qu'un était pire que l'autre, elle a été entendu par la prof, on a eu le droit un cours d'histoire d'une heure à l'époque (prof de français).  Mais cette façon de s'octroyer la souffrance par rapport à d'autres Shocked

Aux USA et je pense dans d'autre pays, un métisse est considéré comme noir, si une personne est mélangé peu importe s'il est latino, asiatique, blanc, indiens, il est noir pour eux, c'est clairement du racisme sur toute les autres races, non?

En parlant du mot noir, en France les gens disent à chaque foi Black, je comprends pas pourquoi, je pense pas que c'est pour se la jouer anglophone, mais quand le mot noir sort de leur bouche ils ont l'air d'être mal à l'aise, mais c'est pas une insulte. confused
Maïadelsol
Super actif
Super actif
Maïadelsol

Féminin Âge : 70

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty13/10/2022, 22:51

Manuela a écrit:
» Voir le message cité



Les espagnoles ont été les plus grand marchant d'esclave, et quand j'en parle je me sens un peu coupable, pourtant ce que nos ancêtres ont fait n'est pas de notre fautes. 
Je me souviens des cours au lycée, ça a peut-être changé depuis, l'esclavage était parler toujours du blanc qui a maltraité les noires mais jamais tous les autres pays  et race qui ont fait de même.

Au lycée ça date, deux filles faisaient la comparaison de ce qu'on vécut les noirs, et les juifs, comme pour dire qu'un était pire que l'autre, elle a été entendu par la prof, on a eu le droit un cours d'histoire d'une heure à l'époque (prof de français).  Mais cette façon de s'octroyer la souffrance par rapport à d'autres Shocked

Aux USA et je pense dans d'autre pays, un métisse est considéré comme noir, si une personne est mélangé peu importe s'il est latino, asiatique, blanc, indiens, il est noir pour eux, c'est clairement du racisme sur toute les autres races, non?

En parlant du mot noir, en France les gens disent à chaque foi Black, je comprends pas pourquoi, je pense pas que c'est pour se la jouer anglophone, mais quand le mot noir sort de leur bouche ils ont l'air d'être mal à l'aise, mais c'est pas une insulte. confused

En effet ! Raylen l'a d'ailleurs souligné dans un commentaire il y a quelques jours. L'esclavage existe depuis la nuit des temps (les Vikings, les Romains, les Turcs, les Égyptiens... et les noirs eux-mêmes dont les chefs de tribus vendaient leurs propres peuples !

J'ai posté hier sur le topic des expressions cette phrase de Léopold Sédar Senghor, président du Sénégal et poète :


"Penser et agir par nous-mêmes et pour nous-mêmes, en Nègres..., accéder à la modernité sans piétiner notre authenticité."

En ajoutant que l'usage du mot "nègre" par un nègre avait de quoi faire bondir d'horreur la bien-pensance, tandis que mes amis antillais se qualifient régulièrement eux-même de "nègres" !
Maïadelsol
Super actif
Super actif
Maïadelsol

Féminin Âge : 70

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty13/10/2022, 22:55

» Voir le message cité

Manuela a écrit:

Ce qui me dérange dans les séries, c'est que j'aimerais que les gays et noirs (ou tout autres origines) soient mise en avant comme des personnages à part entière, pas seulement sur leur origine ou leur coming out, ou être un personnage très tertiaire juste comme une plante ou le rigolo de service

Par exemple dans un si grand soleil, Lucille et Akim j'ai bien aimé leur représentation, ou encore le couple gay Elise/ Sofia on n'est pas sur juste leur orientation sexuelle ou leurs origines.

[...]

Il avait eu à une époque (peut-être encore aujourd'hui) des fictions si vous osez tuer un protagoniste gay, ou une séparation d'un couple homo, les scénaristes reçoivent des lettres incendiaires.
Pourtant faire mourir un personnage gay ou le séparer juste parce que la relation touche à sa fin, c'est les traiter comme tout autre personnage, et pas différemment, à ce qu'on sait être gay ne te rend pas immortelle, et heureux en amour systématiquement.


C'est ce qui s'est passé dans Buffy. Le créateur traité d'homophobe car le mec avait traité son personnage et son couple homo,  comme il le faisait avec tous les autres.

Et justement, dans USGS, j'ai bien l'impression que le couple Élise/Sofia est en train de battre de l'aile...
Maïadelsol
Super actif
Super actif
Maïadelsol

Féminin Âge : 70

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty13/10/2022, 23:00

» Voir le message cité

ailebrune a écrit:
Bon, j'ai moi aussi rattrapé la lecture de pas mal de pages ici.

Rou'letabille, merci infiniment pour tes messages passionnants,  instructifs et salutaires. Pas un mot de trop ! Smile

J'ajouterais juste quelques éléments sur la clinique Tavistock, à Londres consacrée au changement de genre, parce que ce n'est pas anodin. Ce qui s'est passé là-bas (et aux Etats-Unis), risque d'arriver ici.

Et c'est très intéressant (et terrifiant) de savoir pourquoi elle va être fermé. Pour résumer :

- c'est une clinique pédiatrique du genre, donc "traitant" des mineurs, la plus grande au monde
- l'idéologie y avait complètement pris le dessus, avec une ambiance qui interdisait tout doute, toute question, alors que ce qui était affirmé, et pratiqué peut avoir de graves conséquences à long terme
- pas d'évaluation psychologique globale des mineurs, pas d'attention portée à d'autres troubles éventuels (syndrome post traumatique, autisme etc) Mais une tendance à foncer sur un "diagnostic" de dysphorie, et à pousser les gamins à transitionner (hormones, opérations irréversibles...)
- zéro évaluation scientifique des traitements hormonaux
Soit dit en passant Pierrot, le fait de dire que c'est entièrement réversible est faux, par ailleurs, on ignore les effets à long terme sur le cerveau quand on fait transitionner à l'adolescence, période où le cerveau se forme encore. En revanche, on sait que les traitements peuvent causer au minimum des problèmes d'ostéoporose chez des adolescentes.

Les dégâts que commet cette idéologie, appuyée, en effet, par un très big business, sont tels que des scientifiques, médecins, psys, se sont rassemblés par exemple dans excellent organisme international :
Society for evidence based gender medicine (pour une médecine de genre fondée sur la science)

Beaucoup de choses qu'on entend marteler du matin au soir sur ces questions ne sont pas des connaissances mais des croyances et des slogans militants. Vu les enjeux, il est absolument crucial de faire la différence.

jap jap jap 

Quant aux dégâts que peuvent poser, à long terme, les traitements hormonaux administrés à l'adolescence, c'est précisément la question que j'ai posée il y a quelques jours à Pierrot ("Es-tu certain que les bloqueurs de puberté administrés à de si jeunes individus soient anodins, à long terme, pour la santé ?"), question à laquelle il s'est naturellement bien gardé de répondre, comme à toutes celles qui l'embarrassent.
ailebrune
Super actif
Super actif


Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty14/10/2022, 00:50

Manuela a écrit:
Ce qui me dérange dans les séries, c'est que j'aimerais que les gays et noirs (ou tout autres origines) soient mise en avant comme des personnages à part entière, pas seulement sur leur origine ou leur coming out, ou être un personnage très tertiaire juste comme une plante ou le rigolo de service

Pareil.
Je trouve dommage qu'un personnage soit essentiellement un représentant de telle ou telle minorité, ou groupe perçu comme en situation d'infériorité/discrimination.
Bien mieux quand il s'agit d'un personnage intéressant, bien campé et qui au passage est ceci ou cela. Comme le médecin légiste noir dans USGS. On s'en fout qu'il soit noir, blanc ou vert avec des rayures. Le mec est intéressant, bosse super bien et, au passage, est bien craquant.
ailebrune
Super actif
Super actif


Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty
MessageSujet: Re: Homosexualité / LGBT+ dans PBLV    Homosexualité / LGBT+ dans PBLV - Page 29 Empty14/10/2022, 01:08

Pour résumer ma pensée sur les questions trans, je me réjouis infiniment si une personne qui souffre vraiment d'une dysphorie de genre peut accéder à une transition si elle le souhaite. Après avoir eu le temps d'y réfléchir longuement avec des professionnels,  et en toute connaissance de cause.

Il y a d'ailleurs un très beau roman sur cette question, qui m'avait beaucoup émue et intéressée quand il est paru dans les années 90, "Le royaume interdit", de l'écrivaine britannique Rose Tremain.
(https://www.livredepoche.com/livre/le-royaume-interdit-9782253078579)

J'observe depuis quelques années le développement d'une idéologie militante, qui nous vient des Etats-Unis, et que je trouve très inquiétante pour plusieurs raisons.
Elle avance à coups de slogans, enrage au moindre doute, à la moindre réfutation, bref refuse tout débat dans un domaine où il est essentiel de pouvoir échanger, et ne pas se tromper.

On est sur une question très importante, le rapport que des gens ont a eux-mêmes et la construction de l'identité.
Durant l'enfance et l'adolescence, une foultitude d'éléments peuvent impacter cela. Et la perception de soi peut beaucoup bouger au fil de ces années formatrices.

Etant donné les enjeux à long terme, tant psychologiques que sur la santé, il est très important de ne pas se tromper, de procéder avec prudence, attention bienveillante et vrai soutien. Tant pour les trans que pour les personnes qui ont des troubles pouvant évoquer une dysphorie de genre, mais qui ont en réalité d'autres besoins.
 
Homosexualité / LGBT+ dans PBLV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 29 sur 30Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30  Suivant
 Sujets similaires
-
» La cigarette dans PBLV
» La RELIGION dans PBLV
» Le HANDICAP dans PBLV
» Générations des personnages
» L'enterrement dans PBLV

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Plus belles les séries - LE FORUM :: • Débats • :: • DÉBATS DE SOCIÉTÉ •-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  
pblvfrance3.com (2004 - 2022). Les photos et médias présents sur ce site sont la propriété de Telfrance/Newen, de France Télévisions, et de leurs auteurs.