Plus belle la vie - LE FORUM
Bienvenue sur le forum !

Connectez-vous dès maintenant si vous avez un compte ("CONNEXION") ou rejoignez gratuitement la communauté PBLV en vous inscrivant ("S'ENREGISTRER") !

L'intrigue sur la GPA - Page 7 Fofopo11


Plus belle la vie - Les amis du FORUM France 3 (France Télévisions) - Non officiel
 
Accueil SiteAccueil Site  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  CharteCharte  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez
 

 L'intrigue sur la GPA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
pau




Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 12:07

@polkafrik a écrit:
Ce que je trouve super dérangeant (et pour le coup complètement anti-gpa, comme quoi l'association était bien à côté de la plaque) c'est au contraire le retournement de situation de Céline qui dit que c'est Nell la mère du bébé (et presque qu'elle), qui se met à l'écart, parce qu'elle se sent coupable. Biologiquement, elle est la mère de l'enfant, mais surtout, elle est celle qui a eu le désir d'enfant, qui a été à l'origine et à la décision de sa conception, celle qui avait tout préparé pour l'accueillir, pour elle cet enfant était un projet et une réalité, alors que certes, Nell n'ayant pas été mère porteuse dans des conditions correctes, elle s'est attachée à l'enfant qu'elle portait, elle a un lien avec lui et c'est normal... Mais c'est absurde de nier le lien de Céline à Gabin ou de le minimiser. Pour le coup, on dirait presque une intrigue Manif pour tous...
jap jap jap
Rou'letabille



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 12:30

Du coup j'ai cherché un peu comment ça se passait en Angleterre, puisque Léa avait dit que ce n'était pas rémunéré et qu'il fallait plutôt voir l'acte comme "un don". Alors effectivement, les parents d'intention ne paient que les frais engendrés par la grossesse.
Et comme ce qui est un peu montré dans l'intrigue, les parents d'intention doivent demander un transfert des droits de parentalité, et ils ont six mois pour le faire. En attendant, pendant ces six mois, la mère porteuse peut changer d'avis et garder le bébé. Par contre, la mère porteuse doit avoir déjà au moins un enfant à elle. Est-ce que ça influe sur son attachement émotionnel à l'enfant qu'elle porte? 

Aux Etats-Unis par contre, dans les états où la GPA est autorisée, la pratique est peut être payante, mais les parents d'intention sont ceux qui ont les droits sur les enfants, à partir du moment où ils ont rempli un "pre-birth order" (ce qui les rend parents de l'enfant avant même sa naissance) ou un "post-birth order".

En Grèce, il y a une ordonnance judiciaire avant le transfert des embryons, qui permet de reconnaître d'emblée les parents d'intention comme parents légaux du bébé. C'est assez cher parce que, même si la mère ne doit pas être rétribuée au-delà de 12000 euros pour éviter la commercialisation, il faut aussi compter les frais médicaux, d'agence, d'avocats, etc.

Voilà, peut-être que vous le saviez déjà, mais je trouvais ça intéressant de voir comment ça se passait dans d'autres pays, où la GPA est autorisée et réglementée  Smile

S'il y a un message ici, je ne sais pas trop ce que c'est...
Ca pourrait être "c'est interdit, c'est qu'il y a une raison!", mais en même temps, Céline avait l'air tellement heureuse d'avoir cet enfant, "plus épanouie que jamais" selon Vincent et Jérôme... Difficile de penser que ça n'en valait pas la peine. 
Ca pourrait être "ok ça peut être bien, mais il faut que ce soit réglementé"... Mais Céline pensait que Nell était Anglaise, et que c'était justement encadré.

En tout cas moi je suis totalement d'accord avec ce qui a été dit précédemment: si une des deux devait le garder (et qu'il était impossible de trouver un compromis sans que l'une des deux soit jalouse, se sente rejetée, etc.), ç'aurait dû être Céline. Elle l'a vraiment voulu, elle a fait toutes les démarches pour, c'était le deal dès le début, et Nell le savait très bien... Je vois bien plus cela comme une perte pour elle, qui, pendant neuf mois, a véritablement attendu la naissance de son enfant. 
Alors bon, je ne sais pas ce que c'est que porter un enfant; il paraît que c'est formidable, qu'il y a des moments de communion intense, tout ça. Mais tout de même, pour moi, je persiste: Nell n'est pas la mère de l'enfant étant donné que celle qui a décidé de l'avoir, celle qui était la mère dans l'esprit de tous jusqu'à la naissance, c'est Céline. Nell s'est juste considérée comme étant la mère lorsqu'elle a regardé ce que disait la loi. Je me trompe peut-être, mais j'ai vraiment le sentiment que Nell pourrait plus facilement surmonter cette perte... 
Surtout que les chances pour Céline d'avoir un nouvel enfant maintenant sont minimes. Ca m'étonnerait qu'elle retente l'expérience...
raylen

En ligne

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: La GPA (Provisoire)   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 12:50

@Rou'letabille a écrit:
Du coup j'ai cherché un peu comment ça se passait en Angleterre, puisque Léa avait dit que ce n'était pas rémunéré et qu'il fallait plutôt voir l'acte comme "un don". Alors effectivement, les parents d'intention ne paient que les frais engendrés par la grossesse.
Et comme ce qui est un peu montré dans l'intrigue, les parents d'intention doivent demander un transfert des droits de parentalité, et ils ont six mois pour le faire. En attendant, pendant ces six mois, la mère porteuse peut changer d'avis et garder le bébé. Par contre, la mère porteuse doit avoir déjà au moins un enfant à elle. Est-ce que ça influe sur son attachement émotionnel à l'enfant qu'elle porte? 

Aux Etats-Unis par contre, dans les états où la GPA est autorisée, la pratique est peut être payante, mais les parents d'intention sont ceux qui ont les droits sur les enfants, à partir du moment où ils ont rempli un "pre-birth order" (ce qui les rend parents de l'enfant avant même sa naissance) ou un "post-birth order".

En Grèce, il y a une ordonnance judiciaire avant le transfert des embryons, qui permet de reconnaître d'emblée les parents d'intention comme parents légaux du bébé. C'est assez cher parce que, même si la mère ne doit pas être rétribuée au-delà de 12000 euros pour éviter la commercialisation, il faut aussi compter les frais médicaux, d'agence, d'avocats, etc.

Voilà, peut-être que vous le saviez déjà, mais je trouvais ça intéressant de voir comment ça se passait dans d'autres pays, où la GPA est autorisée et réglementée  Smile

S'il y a un message ici, je ne sais pas trop ce que c'est...
Ca pourrait être "c'est interdit, c'est qu'il y a une raison!", mais en même temps, Céline avait l'air tellement heureuse d'avoir cet enfant, "plus épanouie que jamais" selon Vincent et Jérôme... Difficile de penser que ça n'en valait pas la peine. 
Ca pourrait être "ok ça peut être bien, mais il faut que ce soit réglementé"... Mais Céline pensait que Nell était Anglaise, et que c'était justement encadré.

En tout cas moi je suis totalement d'accord avec ce qui a été dit précédemment: si une des deux devait le garder (et qu'il était impossible de trouver un compromis sans que l'une des deux soit jalouse, se sente rejetée, etc.), ç'aurait dû être Céline. Elle l'a vraiment voulu, elle a fait toutes les démarches pour, c'était le deal dès le début, et Nell le savait très bien... Je vois bien plus cela comme une perte pour elle, qui, pendant neuf mois, a véritablement attendu la naissance de son enfant. 
Alors bon, je ne sais pas ce que c'est que porter un enfant; il paraît que c'est formidable, qu'il y a des moments de communion intense, tout ça. Mais tout de même, pour moi, je persiste: Nell n'est pas la mère de l'enfant étant donné que celle qui a décidé de l'avoir, celle qui était la mère dans l'esprit de tous jusqu'à la naissance, c'est Céline. Nell s'est juste considérée comme étant la mère lorsqu'elle a regardé ce que disait la loi. Je me trompe peut-être, mais j'ai vraiment le sentiment que Nell pourrait plus facilement surmonter cette perte... 
Surtout que les chances pour Céline d'avoir un nouvel enfant maintenant sont minimes. Ca m'étonnerait qu'elle retente l'expérience...
Merci pour ces renseignements.
Je crois que le revirement de Céline est surtout le fait que la production ne veut pas s'encombrer d'un nouveau-né, ce qui est toujours compliqué, d'autant plus qu'il y a déjà Mathis.
L'attitude de Céline est tellement illogique et incohérente, qu'elle n'a aucune influence sur ce que l'on peut penser de la GPA. On retiendra le reste.
Je pense sincèrement que ceux qui sont contre le principe de la GPA le resteront, ceux qui sont favorables trouveront des arguments allant dans leur sens : avec un meilleur encadrement, ce déchirement pourrait être évité.
En tous cas, des histoires de revendication de maternité ne sont pas nouvelles. Souvenons-nous de l'Ancien Testament et du jugement de Salomon : la vraie mère est celle qui fera passer la vie de son enfant avant son désir de maternité.
ailebrune



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 14:10

Bon, en tout cas, ce nouveau-né est tellement mignon que ça y est, c'est décidé, je demander à l'adopter whistle je sors
Luena47

En ligne

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 14:33

@polkafrik a écrit:
Ce que je trouve super dérangeant (et pour le coup complètement anti-gpa, comme quoi l'association était bien à côté de la plaque) c'est au contraire le retournement de situation de Céline qui dit que c'est Nell la mère du bébé (et presque qu'elle), qui se met à l'écart, parce qu'elle se sent coupable. Biologiquement, elle est la mère de l'enfant, mais surtout, elle est celle qui a eu le désir d'enfant, qui a été à l'origine et à la décision de sa conception, celle qui avait tout préparé pour l'accueillir, pour elle cet enfant était un projet et une réalité, alors que certes, Nell n'ayant pas été mère porteuse dans des conditions correctes, elle s'est attachée à l'enfant qu'elle portait, elle a un lien avec lui et c'est normal... Mais c'est absurde de nier le lien de Céline à Gabin ou de le minimiser. Pour le coup, on dirait presque une intrigue Manif pour tous...
Complètement d'accord. A lire certains ici, Céline n'aurait pratiquement aucun droit sur l'enfant !
Shinochaz

Shinochaz

Masculin : : Modérateur
Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 14:59

Au regard de la loi française, elle n'a aucun droit sur l'enfant, en effet...

---------------
Membre unique et permanent de la brigade antispoil et de la team Delport !   Une main de velours dans un gant de fer !  sadomaso
Paty

Paty

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 16:13

@ailebrune a écrit:
Bon, en tout cas, ce nouveau-né est tellement mignon que ça y est, c'est décidé, je demander à l'adopter whistle je sors

C'est malin, tu vas encore compliquer la situation ! :lol: 

(psst, je connais un homme de loi pas regardant qui pourrait témoigner sous serment que c'est bien toi qui a mis Gabinou au monde ... contre espèces sonnantes et trébuchantes, ça devrait pouvoir se faire ... :D  )
fiesta34

fiesta34

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 18:58

@Rou'letabille a écrit:
Du coup j'ai cherché un peu comment ça se passait en Angleterre, puisque Léa avait dit que ce n'était pas rémunéré et qu'il fallait plutôt voir l'acte comme "un don". Alors effectivement, les parents d'intention ne paient que les frais engendrés par la grossesse.
Et comme ce qui est un peu montré dans l'intrigue, les parents d'intention doivent demander un transfert des droits de parentalité, et ils ont six mois pour le faire. En attendant, pendant ces six mois, la mère porteuse peut changer d'avis et garder le bébé. Par contre, la mère porteuse doit avoir déjà au moins un enfant à elle. Est-ce que ça influe sur son attachement émotionnel à l'enfant qu'elle porte? 

Aux Etats-Unis par contre, dans les états où la GPA est autorisée, la pratique est peut être payante, mais les parents d'intention sont ceux qui ont les droits sur les enfants, à partir du moment où ils ont rempli un "pre-birth order" (ce qui les rend parents de l'enfant avant même sa naissance) ou un "post-birth order".

En Grèce, il y a une ordonnance judiciaire avant le transfert des embryons, qui permet de reconnaître d'emblée les parents d'intention comme parents légaux du bébé. C'est assez cher parce que, même si la mère ne doit pas être rétribuée au-delà de 12000 euros pour éviter la commercialisation, il faut aussi compter les frais médicaux, d'agence, d'avocats, etc.

Voilà, peut-être que vous le saviez déjà, mais je trouvais ça intéressant de voir comment ça se passait dans d'autres pays, où la GPA est autorisée et réglementée  Smile

S'il y a un message ici, je ne sais pas trop ce que c'est...
Ca pourrait être "c'est interdit, c'est qu'il y a une raison!", mais en même temps, Céline avait l'air tellement heureuse d'avoir cet enfant, "plus épanouie que jamais" selon Vincent et Jérôme... Difficile de penser que ça n'en valait pas la peine. 
Ca pourrait être "ok ça peut être bien, mais il faut que ce soit réglementé"... Mais Céline pensait que Nell était Anglaise, et que c'était justement encadré.

En tout cas moi je suis totalement d'accord avec ce qui a été dit précédemment: si une des deux devait le garder (et qu'il était impossible de trouver un compromis sans que l'une des deux soit jalouse, se sente rejetée, etc.), ç'aurait dû être Céline. Elle l'a vraiment voulu, elle a fait toutes les démarches pour, c'était le deal dès le début, et Nell le savait très bien... Je vois bien plus cela comme une perte pour elle, qui, pendant neuf mois, a véritablement attendu la naissance de son enfant. 
Alors bon, je ne sais pas ce que c'est que porter un enfant; il paraît que c'est formidable, qu'il y a des moments de communion intense, tout ça. Mais tout de même, pour moi, je persiste: Nell n'est pas la mère de l'enfant étant donné que celle qui a décidé de l'avoir, celle qui était la mère dans l'esprit de tous jusqu'à la naissance, c'est Céline. Nell s'est juste considérée comme étant la mère lorsqu'elle a regardé ce que disait la loi. Je me trompe peut-être, mais j'ai vraiment le sentiment que Nell pourrait plus facilement surmonter cette perte... 
Surtout que les chances pour Céline d'avoir un nouvel enfant maintenant sont minimes. Ca m'étonnerait qu'elle retente l'expérience...
Smile merci pour les infos, oui tu as raison, c'est interessant de savoir comment ça se passe ailleurs.En Angleterre ça a l'air pas mal, ils tiennent compte de ce que la mére porteuse peut ressentir à la naissance.Aprés celle qui attend l'enfant, espérons pour elle, qu'elle ne va pas tomber à chaque fois sur une qui change d'avis.
Pour les Usa, je n'ai pas bien compris, parent d'intention, donc ceux qui veulent un enfant, et ce papier formulaire "pre order birth" je ne vois pas tres bien, ça ne peut pas etre un bulletin de naissance (birth anniv naissance)puisque je pense qu'il s agit des arrangements avant la naissance du bébé.Si tu peux m'expliquer, si tu as le temps sinon c'est pas grave. Smile
Et oui les chance pour Céline sont quasi nulles.Le plus approprié et ça serait hypothétique, serait Vincent qu'elle connait déjà car le temps de rencontrer et connaitre un nouvel homme, c'est meme pas la peine.
raylen

En ligne

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 19:02

@fiesta34 a écrit:
@Rou'letabille a écrit:
Du coup j'ai cherché un peu comment ça se passait en Angleterre, puisque Léa avait dit que ce n'était pas rémunéré et qu'il fallait plutôt voir l'acte comme "un don". Alors effectivement, les parents d'intention ne paient que les frais engendrés par la grossesse.
Et comme ce qui est un peu montré dans l'intrigue, les parents d'intention doivent demander un transfert des droits de parentalité, et ils ont six mois pour le faire. En attendant, pendant ces six mois, la mère porteuse peut changer d'avis et garder le bébé. Par contre, la mère porteuse doit avoir déjà au moins un enfant à elle. Est-ce que ça influe sur son attachement émotionnel à l'enfant qu'elle porte? 

Aux Etats-Unis par contre, dans les états où la GPA est autorisée, la pratique est peut être payante, mais les parents d'intention sont ceux qui ont les droits sur les enfants, à partir du moment où ils ont rempli un "pre-birth order" (ce qui les rend parents de l'enfant avant même sa naissance) ou un "post-birth order".

En Grèce, il y a une ordonnance judiciaire avant le transfert des embryons, qui permet de reconnaître d'emblée les parents d'intention comme parents légaux du bébé. C'est assez cher parce que, même si la mère ne doit pas être rétribuée au-delà de 12000 euros pour éviter la commercialisation, il faut aussi compter les frais médicaux, d'agence, d'avocats, etc.

Voilà, peut-être que vous le saviez déjà, mais je trouvais ça intéressant de voir comment ça se passait dans d'autres pays, où la GPA est autorisée et réglementée  Smile

S'il y a un message ici, je ne sais pas trop ce que c'est...
Ca pourrait être "c'est interdit, c'est qu'il y a une raison!", mais en même temps, Céline avait l'air tellement heureuse d'avoir cet enfant, "plus épanouie que jamais" selon Vincent et Jérôme... Difficile de penser que ça n'en valait pas la peine. 
Ca pourrait être "ok ça peut être bien, mais il faut que ce soit réglementé"... Mais Céline pensait que Nell était Anglaise, et que c'était justement encadré.

En tout cas moi je suis totalement d'accord avec ce qui a été dit précédemment: si une des deux devait le garder (et qu'il était impossible de trouver un compromis sans que l'une des deux soit jalouse, se sente rejetée, etc.), ç'aurait dû être Céline. Elle l'a vraiment voulu, elle a fait toutes les démarches pour, c'était le deal dès le début, et Nell le savait très bien... Je vois bien plus cela comme une perte pour elle, qui, pendant neuf mois, a véritablement attendu la naissance de son enfant. 
Alors bon, je ne sais pas ce que c'est que porter un enfant; il paraît que c'est formidable, qu'il y a des moments de communion intense, tout ça. Mais tout de même, pour moi, je persiste: Nell n'est pas la mère de l'enfant étant donné que celle qui a décidé de l'avoir, celle qui était la mère dans l'esprit de tous jusqu'à la naissance, c'est Céline. Nell s'est juste considérée comme étant la mère lorsqu'elle a regardé ce que disait la loi. Je me trompe peut-être, mais j'ai vraiment le sentiment que Nell pourrait plus facilement surmonter cette perte... 
Surtout que les chances pour Céline d'avoir un nouvel enfant maintenant sont minimes. Ca m'étonnerait qu'elle retente l'expérience...
Smile merci pour les infos, oui tu as raison, c'est interessant de savoir comment ça se passe ailleurs.En Angleterre ça a l'air pas mal, ils tiennent compte de ce que la mére porteuse peut ressentir à la naissance.Aprés celle qui attend l'enfant, espérons pour elle, qu'elle ne va pas tomber à chaque fois sur une qui change d'avis.
Pour les Usa, je n'ai pas bien compris, parent d'intention, donc ceux qui veulent un enfant, et ce papier formulaire "pre order birth" je ne vois pas tres bien, ça ne peut pas etre un bulletin de naissance (birth anniv naissance)puisque je pense qu'il s agit des arrangements avant la naissance du bébé.Si tu peux m'expliquer, si tu as le temps sinon c'est pas grave. Smile
Et oui les chance pour Céline sont quasi nulles.Le plus approprié et ça serait hypothétique, serait Vincent qu'elle connait déjà car le temps de rencontrer et connaitre un nouvel homme, c'est meme pas la peine.
"pre-birth order", c'est l'équivalent d'un bon de commande.


Dernière édition par raylen le 31/8/2019, 21:00, édité 1 fois
fiesta34

fiesta34

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 20:21

Merci Raylen. commande d'un enfant donc ! bon !
Danton Q

Danton Q

Masculin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 22:33

Ce qui implique qu'on peut se faire rembourser en cas de non-satisfaction ? Genre l'enfant est handicapé ou n'est pas de la couleur désirée...
Maïadelsol

Maïadelsol

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 22:42

@Rou'letabille a écrit:
Du coup j'ai cherché un peu comment ça se passait en Angleterre, puisque Léa avait dit que ce n'était pas rémunéré et qu'il fallait plutôt voir l'acte comme "un don". Alors effectivement, les parents d'intention ne paient que les frais engendrés par la grossesse.
Et comme ce qui est un peu montré dans l'intrigue, les parents d'intention doivent demander un transfert des droits de parentalité, et ils ont six mois pour le faire. En attendant, pendant ces six mois, la mère porteuse peut changer d'avis et garder le bébé. Par contre, la mère porteuse doit avoir déjà au moins un enfant à elle. Est-ce que ça influe sur son attachement émotionnel à l'enfant qu'elle porte? 

Aux Etats-Unis par contre, dans les états où la GPA est autorisée, la pratique est peut être payante, mais les parents d'intention sont ceux qui ont les droits sur les enfants, à partir du moment où ils ont rempli un "pre-birth order" (ce qui les rend parents de l'enfant avant même sa naissance) ou un "post-birth order".

En Grèce, il y a une ordonnance judiciaire avant le transfert des embryons, qui permet de reconnaître d'emblée les parents d'intention comme parents légaux du bébé. C'est assez cher parce que, même si la mère ne doit pas être rétribuée au-delà de 12000 euros pour éviter la commercialisation, il faut aussi compter les frais médicaux, d'agence, d'avocats, etc.

Voilà, peut-être que vous le saviez déjà, mais je trouvais ça intéressant de voir comment ça se passait dans d'autres pays, où la GPA est autorisée et réglementée  Smile

S'il y a un message ici, je ne sais pas trop ce que c'est...
Ca pourrait être "c'est interdit, c'est qu'il y a une raison!", mais en même temps, Céline avait l'air tellement heureuse d'avoir cet enfant, "plus épanouie que jamais" selon Vincent et Jérôme... Difficile de penser que ça n'en valait pas la peine. 
Ca pourrait être "ok ça peut être bien, mais il faut que ce soit réglementé"... Mais Céline pensait que Nell était Anglaise, et que c'était justement encadré.

En tout cas moi je suis totalement d'accord avec ce qui a été dit précédemment: si une des deux devait le garder (et qu'il était impossible de trouver un compromis sans que l'une des deux soit jalouse, se sente rejetée, etc.), ç'aurait dû être Céline. Elle l'a vraiment voulu, elle a fait toutes les démarches pour, c'était le deal dès le début, et Nell le savait très bien... Je vois bien plus cela comme une perte pour elle, qui, pendant neuf mois, a véritablement attendu la naissance de son enfant. 
Alors bon, je ne sais pas ce que c'est que porter un enfant; il paraît que c'est formidable, qu'il y a des moments de communion intense, tout ça. Mais tout de même, pour moi, je persiste: Nell n'est pas la mère de l'enfant étant donné que celle qui a décidé de l'avoir, celle qui était la mère dans l'esprit de tous jusqu'à la naissance, c'est Céline. Nell s'est juste considérée comme étant la mère lorsqu'elle a regardé ce que disait la loi. Je me trompe peut-être, mais j'ai vraiment le sentiment que Nell pourrait plus facilement surmonter cette perte... 
Surtout que les chances pour Céline d'avoir un nouvel enfant maintenant sont minimes. Ca m'étonnerait qu'elle retente l'expérience...

Merci beaucoup pour ces intéressantes précisions. Et je suis entièrement d'accord avec ton commentaire sur l'intrigue Céline/Nell/Gabin.
Maïadelsol

Maïadelsol

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 22:44

@raylen a écrit:
@Rou'letabille a écrit:
Du coup j'ai cherché un peu comment ça se passait en Angleterre, puisque Léa avait dit que ce n'était pas rémunéré et qu'il fallait plutôt voir l'acte comme "un don". Alors effectivement, les parents d'intention ne paient que les frais engendrés par la grossesse.
Et comme ce qui est un peu montré dans l'intrigue, les parents d'intention doivent demander un transfert des droits de parentalité, et ils ont six mois pour le faire. En attendant, pendant ces six mois, la mère porteuse peut changer d'avis et garder le bébé. Par contre, la mère porteuse doit avoir déjà au moins un enfant à elle. Est-ce que ça influe sur son attachement émotionnel à l'enfant qu'elle porte? 

Aux Etats-Unis par contre, dans les états où la GPA est autorisée, la pratique est peut être payante, mais les parents d'intention sont ceux qui ont les droits sur les enfants, à partir du moment où ils ont rempli un "pre-birth order" (ce qui les rend parents de l'enfant avant même sa naissance) ou un "post-birth order".

En Grèce, il y a une ordonnance judiciaire avant le transfert des embryons, qui permet de reconnaître d'emblée les parents d'intention comme parents légaux du bébé. C'est assez cher parce que, même si la mère ne doit pas être rétribuée au-delà de 12000 euros pour éviter la commercialisation, il faut aussi compter les frais médicaux, d'agence, d'avocats, etc.

Voilà, peut-être que vous le saviez déjà, mais je trouvais ça intéressant de voir comment ça se passait dans d'autres pays, où la GPA est autorisée et réglementée  Smile

S'il y a un message ici, je ne sais pas trop ce que c'est...
Ca pourrait être "c'est interdit, c'est qu'il y a une raison!", mais en même temps, Céline avait l'air tellement heureuse d'avoir cet enfant, "plus épanouie que jamais" selon Vincent et Jérôme... Difficile de penser que ça n'en valait pas la peine. 
Ca pourrait être "ok ça peut être bien, mais il faut que ce soit réglementé"... Mais Céline pensait que Nell était Anglaise, et que c'était justement encadré.

En tout cas moi je suis totalement d'accord avec ce qui a été dit précédemment: si une des deux devait le garder (et qu'il était impossible de trouver un compromis sans que l'une des deux soit jalouse, se sente rejetée, etc.), ç'aurait dû être Céline. Elle l'a vraiment voulu, elle a fait toutes les démarches pour, c'était le deal dès le début, et Nell le savait très bien... Je vois bien plus cela comme une perte pour elle, qui, pendant neuf mois, a véritablement attendu la naissance de son enfant. 
Alors bon, je ne sais pas ce que c'est que porter un enfant; il paraît que c'est formidable, qu'il y a des moments de communion intense, tout ça. Mais tout de même, pour moi, je persiste: Nell n'est pas la mère de l'enfant étant donné que celle qui a décidé de l'avoir, celle qui était la mère dans l'esprit de tous jusqu'à la naissance, c'est Céline. Nell s'est juste considérée comme étant la mère lorsqu'elle a regardé ce que disait la loi. Je me trompe peut-être, mais j'ai vraiment le sentiment que Nell pourrait plus facilement surmonter cette perte... 
Surtout que les chances pour Céline d'avoir un nouvel enfant maintenant sont minimes. Ca m'étonnerait qu'elle retente l'expérience...
Merci pour ces renseignements.
Je crois que le revirement de Céline est surtout le fait que la production ne veut pas s'encombrer d'un nouveau-né, ce qui est toujours compliqué, d'autant plus qu'il y a déjà Mathis.
L'attitude de Céline est tellement illogique et incohérente, qu'elle n'a aucune influence sur ce que l'on peut penser de la GPA. On retiendra le reste.
Je pense sincèrement que ceux qui sont contre le principe de la GPA le resteront, ceux qui sont favorables trouveront des arguments allant dans leur sens : avec un meilleur encadrement, ce déchirement pourrait être évité.
En tous cas, des histoires de revendication de maternité ne sont pas nouvelles. Souvenons-nous de l'Ancien Testament et du jugement de Salomon : la vraie mère est celle qui fera passer la vie de son enfant avant son désir de maternité.

Pour ma part, je pense que le revirement de Céline répond au souci de la prod de ne pas avoir l'air de cautionner, grâce à un "happy end" Céline/Gabin, quelque chose d'illégal en France.
Rou'letabille



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 22:45

Alors si j'ai bien tout compris, au fil de mes recherches: un "pre-birth order" (une ordonnance de pré-natalité, je dirais, si je devais le traduire), c'est un document légal, signé par un juge, qui établit la filiation de l'enfant, le désignant donc comme fils/fille des parents d'intention. Ce document ordonne à l'hôpital d'inscrire les noms des futurs parents (les parents d'intention donc) sur l'acte de naissance de l'enfant, garantit aux parents d'intention un accès immédiat à leur enfant à l'hôpital et les autorise d'emblée à prendre des décisions médicales concernant l'enfant, et leur permet de sortir de l'hôpital avec l'enfant. Sans cela, c'est le nom de la mère porteuse qui figure sur l'acte de naissance de l'enfant, ce qui nécessite des démarches supplémentaires ultérieures pour établir les droits légaux des parents d'intention (et donc faire un "post-birth order")


Dernière édition par Rou'letabille le 31/8/2019, 22:48, édité 1 fois
Maïadelsol

Maïadelsol

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 22:45

@polkafrik a écrit:
Ce que je trouve super dérangeant (et pour le coup complètement anti-gpa, comme quoi l'association était bien à côté de la plaque) c'est au contraire le retournement de situation de Céline qui dit que c'est Nell la mère du bébé (et presque qu'elle), qui se met à l'écart, parce qu'elle se sent coupable. Biologiquement, elle est la mère de l'enfant, mais surtout, elle est celle qui a eu le désir d'enfant, qui a été à l'origine et à la décision de sa conception, celle qui avait tout préparé pour l'accueillir, pour elle cet enfant était un projet et une réalité, alors que certes, Nell n'ayant pas été mère porteuse dans des conditions correctes, elle s'est attachée à l'enfant qu'elle portait, elle a un lien avec lui et c'est normal... Mais c'est absurde de nier le lien de Céline à Gabin ou de le minimiser. Pour le coup, on dirait presque une intrigue Manif pour tous...

jap jap jap
Germain



Masculin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 23:01

@Danton Q a écrit:
Ce qui implique qu'on peut se faire rembourser en cas de non-satisfaction ? Genre l'enfant est handicapé ou n'est pas de la couleur désirée...

on peut aussi le prendre en leasing avec option achat :lol: OU en reprendre un autre, de nouveau en leasing ! :cable:
raylen

En ligne

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 23:05

@Danton Q a écrit:
Ce qui implique qu'on peut se faire rembourser en cas de non-satisfaction ? Genre l'enfant est handicapé ou n'est pas de la couleur désirée...
En tous cas, on a vu des parents américains renvoyer leur enfant adoptif russe en Russie, n'arrivant pas à s'entendre avec lui.
Maïadelsol

Maïadelsol

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 23:15

@raylen a écrit:
@Danton Q a écrit:
Ce qui implique qu'on peut se faire rembourser en cas de non-satisfaction ? Genre l'enfant est handicapé ou n'est pas de la couleur désirée...
En tous cas, on a vu des parents américains renvoyer leur enfant adoptif russe en Russie, n'arrivant pas à s'entendre avec lui.

Oui. Aux USA, c'est possible de "désadopter" un enfant s'il ne vous donne pas satisfaction ! J'avais vu un reportage là-dessus. Honteux... Surprised-redface Surprised-redface Surprised-redface
fiesta34

fiesta34

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty31/8/2019, 23:41

Dans ce cas, il doit y avoir un bon de garantie, si dans les 2 ans il est malade, on lui découvre une anomalie, et aussi une extension de garantie soit 5 ans.Prévoir le SAV etc   :D
Germain



Masculin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty1/9/2019, 11:23

@fiesta34 a écrit:
Dans ce cas, il doit y avoir un bon de garantie, si dans les 2 ans il est malade, on lui découvre une anomalie, et aussi une extension de garantie soit 5 ans.Prévoir le SAV etc   :D

c'est bien ce que j'ai dit pus haut, comme pour une voiture, leasing avec "option achat"... ou pas :D
fiesta34

fiesta34

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty1/9/2019, 14:28

@Germain a écrit:
@fiesta34 a écrit:
Dans ce cas, il doit y avoir un bon de garantie, si dans les 2 ans il est malade, on lui découvre une anomalie, et aussi une extension de garantie soit 5 ans.Prévoir le SAV etc   :D

c'est bien ce que j'ai dit pus haut, comme pour une voiture, leasing avec "option achat"... ou pas :D
Oui voiture en leasing tu as raison. Ou autre objet ne faisant pas l'affaire, panne avant 2 ans.
chéladoine

En ligne

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty2/9/2019, 19:05

Alors moi j'ai une question "scientifique": l'expression " Nell n'a fait que "porter" cet enfant" ou le mot "réceptacle" pour qualifier la mère porteuse m'interpellent: quand on a un enfant dans le ventre, on le nourrit avec son sang, on lui permet de grandir et de s'épanouir pour pouvoir vivre, on lui donne la vie non?
  Cela n'est pas un lien un peu plus fort que celui du contenant et du contenu?  Je ne sais pas ce qu'on peut transmettre avec son sang, pas son ADN bien sûr, mais des éléments de santé, sans doute.
Shinochaz

Shinochaz

Masculin : : Modérateur
Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty2/9/2019, 19:25

Ce qui m'étonne c'est que ce sont des femmes qui considèrent que Nell n'est qu'un réceptacle et en aucun cas la mère de Gabin. Cette histoire d'ovocites semble assez importante mine de rien pour définir biologiquement une mère.

---------------
Membre unique et permanent de la brigade antispoil et de la team Delport !   Une main de velours dans un gant de fer !  sadomaso
raylen

En ligne

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty2/9/2019, 19:59

@chéladoine a écrit:
Alors moi j'ai une question "scientifique": l'expression " Nell n'a fait que "porter" cet enfant" ou le mot "réceptacle" pour qualifier la mère porteuse m'interpellent: quand on a un enfant dans le ventre, on le nourrit avec son sang, on lui permet de grandir et de s'épanouir pour pouvoir vivre, on lui donne la vie non?
  Cela n'est pas un lien un peu plus fort que celui du contenant et du contenu?  Je ne sais pas ce qu'on peut transmettre avec son sang, pas son ADN bien sûr, mais des éléments de santé, sans doute.
La femme n'est pas qu'un réceptacle. Ce qu'elle mange, boit, et de manière générale ingère, ses éventuelles maladies et médicaments passent par le sang .
Contenu sponsorisé




L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'intrigue sur la GPA   L'intrigue sur la GPA - Page 7 Empty

 
L'intrigue sur la GPA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment baser une intrigue...
» Adrien Goetz : "Intrigue à l'anglaise" et autres livres
» Question qui m'intrigue...
» [collection] L'Intrigue (Gutenberg)
» debut d'une nouvelle intrigue ou fin du Manga?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plus belle la vie - LE FORUM :: L'intrigue sur la GPA - Page 7 Feuill12 :: • DÉBATS DE SOCIÉTÉ •-
Sauter vers:  
Les photos et médias présents sur ce site sont la propriété de Telfrance et France 3