Plus belle la vie - Les amis du FORUM France 3 (France Télévisions) - Non officiel
 
Accueil SiteAccueil Site  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  CharteCharte  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 La représentation de la famille dans PBLV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
raylen#




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 15:09

@Shinochaz a écrit:
A y réfléchir, la "sous représentation" de la famille traditionnelle n'est pas propre à PBLV. Toutes les séries qui se réclament d'un certain "réalisme du quotidien" ("Sous le Soleil", "Cut", mais aussi dans un registre plus fantasque "Les Mystères de l'Amour" ou la série avec Michelle Mercier dont j'ai oublié le nom...) ont leurs lots de parents divorcés, famille monoparentales, reconstituées...les couples homos sont arrivé plus récemment. :D 

Et aux Etats-Unis, en plongeant dans mes souvenirs je peux citer Dawson, les Frères Scott, la Vie à 5 voir Bevely Hills qui sont aussi dans ce schéma. Hartley Coeur à Vif en Australie où la seule vraie famille traditionnelle représentée jusqu'à quasiment la toute fin de la série sont les Bordino après le décès prématuré de la mère de Nick Poulos dans la première saison.
Mais ces séries ne dénigraient pas forcément la famille traditionnelle.Surtout les séries américaines.


Dernière édition par raylen# le 4/11/2017, 15:17, édité 1 fois
raylen#



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 15:13

@7fanfan7 a écrit:
@raylen# a écrit:

On m'a souvent accusée faut ede mieux, de répéter toujours la même chose ce qui serait , encore selon certains, contreproductif. Tout d'abord, je ne cherche pas à produire quoi que ce soit, ensuite, toi aussi Fanfan tu rabâches car, à chaque fois tu me dis que c'est mon interprétation. Ce qui prouve que non seulement toi aussi tu rabâches mais que tu ne crains pas non plus d'énoncer des truismes. C'est forcément mon opinion que j'exprime et non celle du voisin. Quelle surprise!
Forcément, je ne vais pas changer de discours alors que tu répètes la même chose.  :cable:

Ce n'est pas donner son opinion que de prêter des intentions aux gens.

Tout le reste de ton message est à l'image... Et tu pratiques beaucoup ce que tu reproches aux autres, en plus...
Ben,quand PBLV changera, mes commentaires changeront forcément aussi.
Mai je ne prête aucune intention. Je les vois raisonnablement, et ce n'est pas dur, d'autant plus que les auteurs de la série ne s'en sont jamais cachés.
Pour le reste, c'est pas moi, c'est toi, en gros...Bref, t'as pas d'arguments, quoi.


Dernière édition par raylen# le 4/11/2017, 15:37, édité 1 fois
Shinochaz

avatar

Masculin : : Modérateur
Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 15:28

Mais je ne vois pas ou la famille traditionnelle est dénigrée...

Par contre oui on peut se poser la question de la surreprésentation d'hommes seuls élevant avec plus ou moins de bonheur leurs enfants.

---------------
Membre unique et permanent de la brigade antispoil et de la team Delport !   Une main de velours dans un gant de fer !  sadomaso
7fanfan7

avatar

Féminin : : Modératrice
Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 15:33

@raylen# a écrit:

Ben,quand PBLV changera, mes commentaires changeront forcément aussi.
Mai je ne prête aucune intention. Je les vois raisonnablement, et ce n'est pas dur, d'autant plus que les auteurs de la série ne s'en sont jamais cachés.
Pour le reste, c'est pas moi, c'est toi, en gros...Quelle argumentation: les sous-entendus et le mépris.
Jolie mise en abyme.
ailebrune



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 16:56

Je découvre ce topic. Intéressant.
De mon côté, j'ai l'impression que l'abus d'adultères, divorces et familles explosées de PBLV est en (grande?) partie due au fait qu'il faut que ça bouge pour avoir des histoires quotidiennes. La plupart des personnages ont aussi expérimenté (ou commis) des cambriolages, incendies, enlèvements, interventions chirurgicales lourdes, comas, meurtres... Rien à voir avec la réalité donc.
Mais il est vrai qu'on voit beaucoup plus de mauvaises mères que de mauvais pères.
Pour ce qui est de la famille "traditionnelle", la cellule "papa + maman + enfants" est relativement récente dans l'histoire de l'Occident. Les gens ont très longtemps vécu avec un ou plusieurs grands-parents + une tante non mariée, etc.
Perso, j'aime bien la façon d'être mères de Laetitia et Babeth. Pas parfaites mais crédibles et dans l'ensemble des chouettes mamans.
Edit : j'ajoute (mais je l'ai déjà dit) que je déteste voir exploser la famille Boher.
ailebrune



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 17:05

Peut-être un peu hors-sujet mais ça me fait aussi penser au fait que, autrefois, les familles étaient souvent affligées par le manque de père ou de mère pour diverses raisons. Si je regarde l'histoire de ma famille au début du XXe siècle, il y a par exemple :
- Une mère qui meurt en couche (de son quatrième enfant). Le père se remarie avec une belle-mère que les enfants détestent.
- Plusieurs femmes qui élèvent seules (et avec beaucoup de difficultés) leurs enfants car leur mari est mort à la guerre de 14-18
- Plusieurs femmes qui ne se marient pas car il y a un "deficit" d'hommes après la Première guerre.
etc
missusy



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 17:14

@Shinochaz a écrit:
Mais je ne vois pas ou la famille traditionnelle est dénigrée...

Par contre oui on peut se poser la question de la surreprésentation d'hommes seuls élevant avec plus ou moins de bonheur leurs enfants.
chat noir et blanc chat noir et blanc chat noir et blanc
raylen#



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 17:16

@7fanfan7 a écrit:
@raylen# a écrit:

Ben,quand PBLV changera, mes commentaires changeront forcément aussi.
Mai je ne prête aucune intention. Je les vois raisonnablement, et ce n'est pas dur, d'autant plus que les auteurs de la série ne s'en sont jamais cachés.
Pour le reste, c'est pas moi, c'est toi, en gros...Quelle argumentation: les sous-entendus et le mépris.
Jolie mise en abyme.
Tes mots chic ne masquent pas le vide abyssal de ta réponse.
missusy



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 17:21

@ailebrune a écrit:
Je découvre ce topic. Intéressant.
De mon côté, j'ai l'impression que l'abus d'adultères, divorces et familles explosées de PBLV est en (grande?) partie due au fait qu'il faut que ça bouge pour avoir des histoires quotidiennes. La plupart des personnages ont aussi expérimenté (ou commis) des cambriolages, incendies, enlèvements, interventions chirurgicales lourdes, comas, meurtres... Rien à voir avec la réalité donc.
Mais il est vrai qu'on voit beaucoup plus de mauvaises mères que de mauvais pères.
Pour ce qui est de la famille "traditionnelle", la cellule "papa + maman + enfants" est relativement récente dans l'histoire de l'Occident. Les gens ont très longtemps vécu avec un ou plusieurs grands-parents + une tante non mariée, etc.
Perso, j'aime bien la façon d'être mères de Laetitia et Babeth. Pas parfaites mais crédibles et dans l'ensemble des chouettes mamans.
Edit : j'ajoute (mais je l'ai déjà dit) que je déteste voir exploser la famille Boher.
1) hein ???? comprend pas là !!
2) Mirta aussi non ? même si elle est... j'ose à peine le dire ici.. catholique !
raylen#



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 17:24

@ailebrune a écrit:
Je découvre ce topic. Intéressant.
De mon côté, j'ai l'impression que l'abus d'adultères, divorces et familles explosées de PBLV est en (grande?) partie due au fait qu'il faut que ça bouge pour avoir des histoires quotidiennes. La plupart des personnages ont aussi expérimenté (ou commis) des cambriolages, incendies, enlèvements, interventions chirurgicales lourdes, comas, meurtres... Rien à voir avec la réalité donc.
Mais il est vrai qu'on voit beaucoup plus de mauvaises mères que de mauvais pères.
Pour ce qui est de la famille "traditionnelle", la cellule "papa + maman + enfants" est relativement récente dans l'histoire de l'Occident. Les gens ont très longtemps vécu avec un ou plusieurs grands-parents + une tante non mariée, etc.
Perso, j'aime bien la façon d'être mères de Laetitia et Babeth. Pas parfaites mais crédibles et dans l'ensemble des chouettes mamans.
Edit : j'ajoute (mais je l'ai déjà dit) que je déteste voir exploser la famille Boher.
il ne s'agit pas de cela, ailebrune. Montrer des familles monoparentales ou divorcées, outre être fournisseur de situations dramatiques ou comiques, est en prise avec la réalité. Il s'agit d'observer que les mères,  et aussi les pères incompétents ou carrément destructeurs sont surreprésentés dans le feuilleton alors que les parents de substitution ont toujours tout bon. Les exemples ont déjà été donnés ici par les uns et les autres sans qu'il soit besoin d'y revenir.
Sinon, pour reprendre ta remarque sur les changements de la cellule familiale, qu'on ait autrefois chez soi les grands-parents ou une tante célibataire est tout à fait vrai mais,   c'était une cellule familiale élargie et non la destruction de la cellule familiale de base.
missusy



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 17:49

@raylen# a écrit:
@ailebrune a écrit:
Je découvre ce topic. Intéressant.
De mon côté, j'ai l'impression que l'abus d'adultères, divorces et familles explosées de PBLV est en (grande?) partie due au fait qu'il faut que ça bouge pour avoir des histoires quotidiennes. La plupart des personnages ont aussi expérimenté (ou commis) des cambriolages, incendies, enlèvements, interventions chirurgicales lourdes, comas, meurtres... Rien à voir avec la réalité donc.
Mais il est vrai qu'on voit beaucoup plus de mauvaises mères que de mauvais pères.
Pour ce qui est de la famille "traditionnelle", la cellule "papa + maman + enfants" est relativement récente dans l'histoire de l'Occident. Les gens ont très longtemps vécu avec un ou plusieurs grands-parents + une tante non mariée, etc.
Perso, j'aime bien la façon d'être mères de Laetitia et Babeth. Pas parfaites mais crédibles et dans l'ensemble des chouettes mamans.
Edit : j'ajoute (mais je l'ai déjà dit) que je déteste voir exploser la famille Boher.
il ne s'agit pas de cela, ailebrune. Montrer des familles monoparentales ou divorcées, outre être fournisseur de situations dramatiques ou comiques, est en prise avec la réalité. Il s'agit d'observer que les mères,  et aussi les pères incompétents ou carrément destructeurs sont surreprésentés dans le feuilleton alors que les parents de substitution ont toujours tout bon. Les exemples ont déjà été donnés ici par les uns et les autres sans qu'il soit besoin d'y revenir.
Sinon, pour reprendre ta remarque sur les changements de la cellule familiale, qu'on ait autrefois chez soi les grands-parents ou une tante célibataire est tout à fait vrai mais,   c'était une cellule familiale élargie et non la destruction de la cellule familiale de base.
ben moi j'y reviens.... Rudy, délaissé par sa mère devient toubib, Nathan délaissé par sa mère devient prof, Raphael et sa sœur délaissés par leur mère poursuivent des études secondaires, Baptiste et Thérèse nagent dans le bonheur après avoir été adoptés, Emma, malgré sa folle de mère, complètement sereine avec ce bébé qu'elle a eu à 18 ans, Jeanne directrice d'un hôpital alors que sa mère l'a délaissée, Blanche prof alors que sa mère ne s'est jamais occupé d'elle, Océane détestée par sa mère et malgré tout bonne élève et virtuose en musique,  etc... Par contre ce malheureux Kévin avec un père et une mère qui s'occupaient de lui et l'aimaient est le pire cancre et idiot de la série ! Pas de bol cet ado quand même !!!!
ailebrune



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 18:05

@missusy a écrit:
@ailebrune a écrit:
Je découvre ce topic. Intéressant.
De mon côté, j'ai l'impression que l'abus d'adultères, divorces et familles explosées de PBLV est en (grande?) partie due au fait qu'il faut que ça bouge pour avoir des histoires quotidiennes. La plupart des personnages ont aussi expérimenté (ou commis) des cambriolages, incendies, enlèvements, interventions chirurgicales lourdes, comas, meurtres... Rien à voir avec la réalité donc.
Mais il est vrai qu'on voit beaucoup plus de mauvaises mères que de mauvais pères.
Pour ce qui est de la famille "traditionnelle", la cellule "papa + maman + enfants" est relativement récente dans l'histoire de l'Occident. Les gens ont très longtemps vécu avec un ou plusieurs grands-parents + une tante non mariée, etc.
Perso, j'aime bien la façon d'être mères de Laetitia et Babeth. Pas parfaites mais crédibles et dans l'ensemble des chouettes mamans.
Edit : j'ajoute (mais je l'ai déjà dit) que je déteste voir exploser la famille Boher.
1) hein ???? comprend pas là !!
2) Mirta aussi non ? même si elle est... j'ose à peine le dire ici.. catholique !
1/ Désolée, j'ai du mal à te répondre parce que je ne comprends pas ce que tu ne comprends pas Smile As-tu lu la phrase que j'avais écrite après ? Je parlais du fait que la cellule familiale traditionnelle a majoritairement, et longtemps été plus large que juste les parents et leurs enfants.
2/ Mirta, c'est difficile à dire parce qu'on ne l'a pas vu élever Luna. Mais j'aimais bien la façon dont elle s'occupait de Rudy, sauf quand elle se montrait hyper intrusive.
ailebrune



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 18:20

@raylen# a écrit:
@ailebrune a écrit:
Je découvre ce topic. Intéressant.
De mon côté, j'ai l'impression que l'abus d'adultères, divorces et familles explosées de PBLV est en (grande?) partie due au fait qu'il faut que ça bouge pour avoir des histoires quotidiennes. La plupart des personnages ont aussi expérimenté (ou commis) des cambriolages, incendies, enlèvements, interventions chirurgicales lourdes, comas, meurtres... Rien à voir avec la réalité donc.
Mais il est vrai qu'on voit beaucoup plus de mauvaises mères que de mauvais pères.
Pour ce qui est de la famille "traditionnelle", la cellule "papa + maman + enfants" est relativement récente dans l'histoire de l'Occident. Les gens ont très longtemps vécu avec un ou plusieurs grands-parents + une tante non mariée, etc.
Perso, j'aime bien la façon d'être mères de Laetitia et Babeth. Pas parfaites mais crédibles et dans l'ensemble des chouettes mamans.
Edit : j'ajoute (mais je l'ai déjà dit) que je déteste voir exploser la famille Boher.
il ne s'agit pas de cela, ailebrune. Montrer des familles monoparentales ou divorcées, outre être fournisseur de situations dramatiques ou comiques, est en prise avec la réalité. Il s'agit d'observer que les mères,  et aussi les pères incompétents ou carrément destructeurs sont surreprésentés dans le feuilleton alors que les parents de substitution ont toujours tout bon. Les exemples ont déjà été donnés ici par les uns et les autres sans qu'il soit besoin d'y revenir.
Sinon, pour reprendre ta remarque sur les changements de la cellule familiale, qu'on ait autrefois chez soi les grands-parents ou une tante célibataire est tout à fait vrai mais,   c'était une cellule familiale élargie et non la destruction de la cellule familiale de base.
? Mon post n'était une réponse à personne. J'ai mis quelques réflexions à la suite de plusieurs posts que j'ai lus + des réflexions à moi sur PBLV et la famille en général.
Il y a peut-être une surreprésentation de beaux-parents de qualité par rapport aux parents, oui. Encore que comme bons parents on a il me semble (parce que j'oublie sans doute des épisodes) Samia, Jean-Paul, Benoît, Karim, Franck (avec Noé, il n'est pas juste bien avec Emma), Jean-François (avec ses filles, et bien en beau-parent aussi), Roland, Babeth, Patrick, Blanche (avant le coup qu'elle a fait à sa fille), Franck, Laetitia... (autres?). On a aussi le cas d'un père biologique (Sacha) qui se révèle sur le tard bien meilleur père pour sa fille que celui qui l'a élevée.
Moi je vois surtout une surreprésentation des mauvaises mères. Et surtout un ensemble de situations très éloignées du réalisme, sur tous les plans pour les besoins d'une fiction permanente.
Je suis d'accord avec toi pour la cellule familiale élargie et non détruite. Du moins en apparence. Au sein des foyers ne régnait pas forcément l'entente et l'harmonie, c'est le moins qu'on puisse dire. Et les conséquences pour les uns et les autres pouvaient être graves. Je ne dis pas que c'est mieux maintenant mais je ne sais pas s'il y a un modèle idéal, quel qu'il soit.
Luena47



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 19:15

Dans les mères "normales", il y a aussi Jeanne qui a élevé seule sa fille. Je ne pense pas que Pblv promotionne la famille non biologique mais plutôt la famille atypique. Ce que je déplore c'est qu'il y a trop de cas avec le père seul et ses enfants. Pour une série qui se veut réaliste, c'est plutôt raté car en réalité les familles monoparentales sont plus souvent composées d'une mère seule avec ses enfants.
raylen#



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 19:33

@Luena47 a écrit:
Dans les mères "normales", il y a aussi Jeanne qui a élevé seule sa fille. Je ne pense pas que Pblv promotionne la famille non biologique mais plutôt la famille atypique. Ce que je déplore c'est qu'il y a trop de cas avec le père seul et ses enfants. Pour une série qui se veut réaliste, c'est plutôt raté car en réalité les familles monoparentales sont plus souvent composées d'une mère seule avec ses enfants.
L'un est un exemple inclus dans l'autre. il n'y a aucune contradiction. bien d'accord sur le reste.


Dernière édition par raylen# le 6/11/2017, 06:38, édité 1 fois
raylen#



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 19:45

@ailebrune a écrit:
@raylen# a écrit:

il ne s'agit pas de cela, ailebrune. Montrer des familles monoparentales ou divorcées, outre être fournisseur de situations dramatiques ou comiques, est en prise avec la réalité. Il s'agit d'observer que les mères,  et aussi les pères incompétents ou carrément destructeurs sont surreprésentés dans le feuilleton alors que les parents de substitution ont toujours tout bon. Les exemples ont déjà été donnés ici par les uns et les autres sans qu'il soit besoin d'y revenir.
Sinon, pour reprendre ta remarque sur les changements de la cellule familiale, qu'on ait autrefois chez soi les grands-parents ou une tante célibataire est tout à fait vrai mais,   c'était une cellule familiale élargie et non la destruction de la cellule familiale de base.
? Mon post n'était une réponse à personne. J'ai mis quelques réflexions à la suite de plusieurs posts que j'ai lus + des réflexions à moi sur PBLV et la famille en général.
Il y a peut-être une surreprésentation de beaux-parents de qualité par rapport aux parents, oui. Encore que comme bons parents on a il me semble (parce que j'oublie sans doute des épisodes) Samia, Jean-Paul, Benoît, Karim, Franck (avec Noé, il n'est pas juste bien avec Emma), Jean-François (avec ses filles, et bien en beau-parent aussi), Roland, Babeth, Patrick, Blanche (avant le coup qu'elle a fait à sa fille), Franck, Laetitia... (autres?). On a aussi le cas d'un père biologique (Sacha) qui se révèle sur le tard bien meilleur père pour sa fille que celui qui l'a élevée.
Moi je vois surtout une surreprésentation des mauvaises mères. Et surtout un ensemble de situations très éloignées du réalisme, sur tous les plans pour les besoins d'une fiction permanente.
Je suis d'accord avec toi pour la cellule familiale élargie et non détruite. Du moins en apparence. Au sein des foyers ne régnait pas forcément l'entente et l'harmonie, c'est le moins qu'on puisse dire. Et les conséquences pour les uns et les autres pouvaient être graves. Je ne dis pas que c'est mieux maintenant mais je ne sais pas s'il y a un modèle idéal, quel qu'il soit.
Certains exemples que tu donnes de bons parents me semblent moins évidents qu'à toi: Frank est beaucoup moins  vu avec Noe qu'avec Emma. Père adoptif d'Emma semble être sa fonction dominante.
Karim a été trafiquant de drogue et en prison, c'est JP qui lui tenait lieu de père (encore un exemple de substitution) et avant cela , Karim avait détourné son nourrisson de  fils de sa mère. Quel CV!
Jean-François n'a quasiment jamais été vu avec ses filles mais bien plus avec Patrick.
Roland n'a pas élevé Thomas qu'il n'a connu qu'à l'âge adulte. Quant à Sacha, sa relation avec Océane n'est pas si facile que cela alors que Luna, qui excelle dans le rôle de belle-mère, a tout de suite le ton juste.
Bien d'accord avec toi sur la surreprésentation de mauvaises mères. Ce n'est certainement pas un hasard. Si l'on veut s'attaquer à l'image de la famille, s'attaquer à la mère est plus puissant. On touche à quelque chose de très sensible.
Pour le reste, d'accord aussi avec toi. Ça n'a pas toujours dû être facile d'avoir ses parents chez soi, mais ça ne me paraît pas remettre en cause ce qui a été dit.
Paty

avatar

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 23:39

Au départ, je m'agaçais surtout de la mauvaise image de la mère, très fréquente dans Pblv.
Je ne pense pas du tout qu'il y ait volonté de saper quoi que ce soit, mais simplement que les scénaristes ont trouvé un bon filon pour dramatiser n'importe quelle situation, là.
__________
Quant au "parent de substitution" qui "réussit systématiquement" là où le parent (la mère, donc, en général) a merdé, ça me paraît davantage relever du traditionnel "happy end" : "il en a chié, mais à la fin, les choses s'arrangent". Classique.
Paty

avatar

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 23:44

@Shinochaz a écrit:
A y réfléchir, la "sous représentation" de la famille traditionnelle n'est pas propre à PBLV. Toutes les séries qui se réclament d'un certain "réalisme du quotidien" ("Sous le Soleil", "Cut", mais aussi dans un registre plus fantasque "Les Mystères de l'Amour" ou la série avec Michelle Mercier dont j'ai oublié le nom...) ont leurs lots de parents divorcés, famille monoparentales, reconstituées...les couples homos sont arrivé plus récemment. :D 

Et aux Etats-Unis, en plongeant dans mes souvenirs je peux citer Dawson, les Frères Scott, la Vie à 5 voir Bevely Hills qui sont aussi dans ce schéma. Hartley Coeur à Vif en Australie où la seule vraie famille traditionnelle représentée jusqu'à quasiment la toute fin de la série sont les Bordino après le décès prématuré de la mère de Nick Poulos dans la première saison.

Ni même aux séries tv !

Déjà quand j'étais gamine, je me demandais pourquoi les héros des livres ou bd ne vivaient pas, pour la plupart, dans des familles "classiques" (père, mère, enfants) : à commencer par Mickey qui s'occupe de ses neveux, et Donald des siens ... Mickey aurait pu être le mari de Minnie et Riri, Fifi et Loulou, leurs enfants, non ?

Quant aux héros des romans pour enfants, je supposais que c'était pour pouvoir vivre leurs aventures : avec deux parents classiques, ils auraient été trop encadrés pour pouvoir sortir un peu n'importe comment, etc.
Maïadelsol

avatar

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   5/11/2017, 21:02

@Paty a écrit:
@Shinochaz a écrit:
A y réfléchir, la "sous représentation" de la famille traditionnelle n'est pas propre à PBLV. Toutes les séries qui se réclament d'un certain "réalisme du quotidien" ("Sous le Soleil", "Cut", mais aussi dans un registre plus fantasque "Les Mystères de l'Amour" ou la série avec Michelle Mercier dont j'ai oublié le nom...) ont leurs lots de parents divorcés, famille monoparentales, reconstituées...les couples homos sont arrivé plus récemment. :D 

Et aux Etats-Unis, en plongeant dans mes souvenirs je peux citer Dawson, les Frères Scott, la Vie à 5 voir Bevely Hills qui sont aussi dans ce schéma. Hartley Coeur à Vif en Australie où la seule vraie famille traditionnelle représentée jusqu'à quasiment la toute fin de la série sont les Bordino après le décès prématuré de la mère de Nick Poulos dans la première saison.

Ni même aux séries tv !

Déjà quand j'étais gamine, je me demandais pourquoi les héros des livres ou bd ne vivaient pas, pour la plupart, dans des familles "classiques" (père, mère, enfants) : à commencer par Mickey qui s'occupe de ses neveux, et Donald des siens ... Mickey aurait pu être le mari de Minnie et Riri, Fifi et Loulou, leurs enfants, non ?

Quant aux héros des romans pour enfants, je supposais que c'était pour pouvoir vivre leurs aventures : avec deux parents classiques, ils auraient été trop encadrés pour pouvoir sortir un peu n'importe comment, etc.

Le Club des Cinq, par exemple...
missusy



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   5/11/2017, 23:00

@ailebrune a écrit:
@missusy a écrit:

1) hein ???? comprend pas là !!
2) Mirta aussi non ? même si elle est... j'ose à peine le dire ici.. catholique !
1/ Désolée, j'ai du mal à te répondre parce que je ne comprends pas ce que tu ne comprends pas Smile As-tu lu la phrase que j'avais écrite après ? Je parlais du fait que la cellule familiale traditionnelle a majoritairement, et longtemps été plus large que juste les parents et leurs enfants.
2/ Mirta, c'est difficile à dire parce qu'on ne l'a pas vu élever Luna. Mais j'aimais bien la façon dont elle s'occupait de Rudy, sauf quand elle se montrait hyper intrusive.
oui, désolée, j'ai répondu trop vite sans réfléchir... comme souvent Embarassed
Rou'letabille

En ligne

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   6/11/2017, 15:35

@Paty a écrit:
@Shinochaz a écrit:
A y réfléchir, la "sous représentation" de la famille traditionnelle n'est pas propre à PBLV. Toutes les séries qui se réclament d'un certain "réalisme du quotidien" ("Sous le Soleil", "Cut", mais aussi dans un registre plus fantasque "Les Mystères de l'Amour" ou la série avec Michelle Mercier dont j'ai oublié le nom...) ont leurs lots de parents divorcés, famille monoparentales, reconstituées...les couples homos sont arrivé plus récemment. :D 

Et aux Etats-Unis, en plongeant dans mes souvenirs je peux citer Dawson, les Frères Scott, la Vie à 5 voir Bevely Hills qui sont aussi dans ce schéma. Hartley Coeur à Vif en Australie où la seule vraie famille traditionnelle représentée jusqu'à quasiment la toute fin de la série sont les Bordino après le décès prématuré de la mère de Nick Poulos dans la première saison.

Ni même aux séries tv !

Déjà quand j'étais gamine, je me demandais pourquoi les héros des livres ou bd ne vivaient pas, pour la plupart, dans des familles "classiques" (père, mère, enfants) : à commencer par Mickey qui s'occupe de ses neveux, et Donald des siens ... Mickey aurait pu être le mari de Minnie et Riri, Fifi et Loulou, leurs enfants, non ?

Quant aux héros des romans pour enfants, je supposais que c'était pour pouvoir vivre leurs aventures : avec deux parents classiques, ils auraient été trop encadrés pour pouvoir sortir un peu n'importe comment, etc.
Ah oui, je m'étais plusieurs fois demandée pourquoi les personnages des Disney étaient souvent orphelins (ou, du moins, sans mère): Belle, Arielle, Pocahontas, Jasmine vivent avec leur père (leur mère est morte), Aladdin a grandi seul (sa mère est morte et son père s'est barré), etc. 
Sauf que pour le coup, la personne qui se charge de leur éducation à la place de leurs parents (quand il y en a une) n'est pas toujours quelqu'un de sympa (et quand ça l'est, c'est rarement humain):
C'est cool pour Mowgli (les loups), pour Aurore (les fées), pour Tarzan (les gorilles)
C'est moins cool pour Quasimodo (Frollo), Cendrillon et Blanche-Neige (les marâtres), Raiponce (la femme qui l'a enlevée), etc. 

Je suppose que ce manque constitutif, qui les fait se sentir incomplets au début, les pousse à l'aventure, pour chercher ce qui manque à leur vie et à leur bonheur (l'amour quoi, hein, globalement)

Au final, dans Plus Belle La Vie, il y a peut-être un peu de ça: le manque originel leur donne l'envie de réussir, de se hisser à la force des bras et ... Oui, ou rien de tout ça, c'est juste qu'il faut que ça bouge et qu'il y ait des rebondissements. Ch'ais pas, ch'ais pas...     afro
raylen#



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   6/11/2017, 16:38

@Rou'letabille a écrit:
@Paty a écrit:


Ni même aux séries tv !

Déjà quand j'étais gamine, je me demandais pourquoi les héros des livres ou bd ne vivaient pas, pour la plupart, dans des familles "classiques" (père, mère, enfants) : à commencer par Mickey qui s'occupe de ses neveux, et Donald des siens ... Mickey aurait pu être le mari de Minnie et Riri, Fifi et Loulou, leurs enfants, non ?

Quant aux héros des romans pour enfants, je supposais que c'était pour pouvoir vivre leurs aventures : avec deux parents classiques, ils auraient été trop encadrés pour pouvoir sortir un peu n'importe comment, etc.
Ah oui, je m'étais plusieurs fois demandée pourquoi les personnages des Disney étaient souvent orphelins (ou, du moins, sans mère): Belle, Arielle, Pocahontas, Jasmine vivent avec leur père (leur mère est morte), Aladdin a grandi seul (sa mère est morte et son père s'est barré), etc. 
Sauf que pour le coup, la personne qui se charge de leur éducation à la place de leurs parents (quand il y en a une) n'est pas toujours quelqu'un de sympa (et quand ça l'est, c'est rarement humain):
C'est cool pour Mowgli (les loups), pour Aurore (les fées), pour Tarzan (les gorilles)
C'est moins cool pour Quasimodo (Frollo), Cendrillon et Blanche-Neige (les marâtres), Raiponce (la femme qui l'a enlevée), etc. 

Je suppose que ce manque constitutif, qui les fait se sentir incomplets au début, les pousse à l'aventure, pour chercher ce qui manque à leur vie et à leur bonheur (l'amour quoi, hein, globalement)

Au final, dans Plus Belle La Vie, il y a peut-être un peu de ça: le manque originel leur donne l'envie de réussir, de se hisser à la force des bras et ... Oui, ou rien de tout ça, c'est juste qu'il faut que ça bouge et qu'il y ait des rebondissements. Ch'ais pas, ch'ais pas...     afro
Bien sûr, l'absence de parents pousse le héros aux aventures puisqu'il doit se débrouiller lui-même. Ils ne dénigrent pas la famille, même dans le conte du Petit Poucet extrêmement cruel, les enfants se débrouillent dans la forêt et retournent chez eux. Aucune critique des parents dans le conte. L'enjeu est d'apprendre la vie.
Dans PBLV, rien de tel. Les parents de substitution prennent la place des parents biologiques, très souvent incompétents jusqu'à carrément destructeurs.
Shinochaz

avatar

Masculin : : Modérateur
Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   6/11/2017, 18:35

@Paty a écrit:
@Shinochaz a écrit:
A y réfléchir, la "sous représentation" de la famille traditionnelle n'est pas propre à PBLV. Toutes les séries qui se réclament d'un certain "réalisme du quotidien" ("Sous le Soleil", "Cut", mais aussi dans un registre plus fantasque "Les Mystères de l'Amour" ou la série avec Michelle Mercier dont j'ai oublié le nom...) ont leurs lots de parents divorcés, famille monoparentales, reconstituées...les couples homos sont arrivé plus récemment. :D 

Et aux Etats-Unis, en plongeant dans mes souvenirs je peux citer Dawson, les Frères Scott, la Vie à 5 voir Bevely Hills qui sont aussi dans ce schéma. Hartley Coeur à Vif en Australie où la seule vraie famille traditionnelle représentée jusqu'à quasiment la toute fin de la série sont les Bordino après le décès prématuré de la mère de Nick Poulos dans la première saison.

Ni même aux séries tv !

Déjà quand j'étais gamine, je me demandais pourquoi les héros des livres ou bd ne vivaient pas, pour la plupart, dans des familles "classiques" (père, mère, enfants) : à commencer par Mickey qui s'occupe de ses neveux, et Donald des siens ... Mickey aurait pu être le mari de Minnie et Riri, Fifi et Loulou, leurs enfants, non ?

Quant aux héros des romans pour enfants, je supposais que c'était pour pouvoir vivre leurs aventures : avec deux parents classiques, ils auraient été trop encadrés pour pouvoir sortir un peu n'importe comment, etc.


Riri, Fifi et Loulou les neveux de Mickey ? whistle 

Sinon la réponse est simple : Disney et compagnie voulaient éviter de sous-entendre que les personnages avaient une vie sexuelle. C'est pour ça que les personnages sont très rarement mariés, et ils vont plutôt s'occuper de neveux jap
kikoudu33



Masculin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   6/11/2017, 19:03

@Shinochaz a écrit:
@Paty a écrit:


Ni même aux séries tv !

Déjà quand j'étais gamine, je me demandais pourquoi les héros des livres ou bd ne vivaient pas, pour la plupart, dans des familles "classiques" (père, mère, enfants) : à commencer par Mickey qui s'occupe de ses neveux, et Donald des siens ... Mickey aurait pu être le mari de Minnie et Riri, Fifi et Loulou, leurs enfants, non ?

Quant aux héros des romans pour enfants, je supposais que c'était pour pouvoir vivre leurs aventures : avec deux parents classiques, ils auraient été trop encadrés pour pouvoir sortir un peu n'importe comment, etc.


Riri, Fifi et Loulou les neveux de Mickey ? whistle 

Sinon la réponse est simple : Disney et compagnie voulaient éviter de sous-entendre que les personnages avaient une vie sexuelle. C'est pour ça que les personnages sont très rarement mariés, et ils vont plutôt s'occuper de neveux jap

Mouais, pas très convaincant comme raison. :suspect:
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   

 
La représentation de la famille dans PBLV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plus belle la vie - LE FORUM ::  :: • DÉBATS DE SOCIÉTÉ •-
Sauter vers:  
Les photos et médias présents sur ce site sont la propriété de Telfrance et France 3