Plus belle la vie - Les amis du FORUM France 3 (France Télévisions) - Non officiel
 
Accueil SiteAccueil Site  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  CharteCharte  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 La représentation de la famille dans PBLV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Shinochaz

En ligne


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   3/11/2017, 23:58

@raylen# a écrit:
@Paty a écrit:


Je pense que ce n'est pas si simple.
On peut tout aussi bien supposer qu'ils veulent nous montrer que, même quand une famille se casse la figure, il y a des moyens de s'en tirer ...
Après, je me demande si on ne leur prête pas des intentions qu'ils n'ont pas ... Peut-être que, pour "faire dramatique", il faut qu'il y ait des enfants abandonnés par leur(s) parent(s), etc.
Si les scénaristes voulaient faire dramatique, ils feraient de la famille atypique l'exception justement et non la règle.
Je reprends ce que j'ai dit plus haut: PBLV fait la promotion des familles autres que la cellule de base, père, mère , enfants. La mère incompétente, défaillante  ou toxique jusqu'à la caricature ridicule   est trop fréquente pour que ce procédé soit sans intention.
Cela ne veut pas dire qu'en cas de parent défaillant,  dans la vraie vie, il n'y ait pas de substitut possible. Il n'en demeure pas moins que dans la vraie vie les carences familiales laissent des traces et que les enfants abandonnés ou adoptés cherchent désespérément leurs parents biologiques le plus souvent.
J'attends que les scénaristes nous concoctent un épisode sur la GPA.

Les Nebout, qui regroupent trois générations sous le même toit, les Belesta, famille tout ce qu'il y a de plus traditionnel, ils comptent pour du beurre ?
raylen#



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 00:34

@Shinochaz a écrit:
@raylen# a écrit:

Si les scénaristes voulaient faire dramatique, ils feraient de la famille atypique l'exception justement et non la règle.
Je reprends ce que j'ai dit plus haut: PBLV fait la promotion des familles autres que la cellule de base, père, mère , enfants. La mère incompétente, défaillante  ou toxique jusqu'à la caricature ridicule   est trop fréquente pour que ce procédé soit sans intention.
Cela ne veut pas dire qu'en cas de parent défaillant,  dans la vraie vie, il n'y ait pas de substitut possible. Il n'en demeure pas moins que dans la vraie vie les carences familiales laissent des traces et que les enfants abandonnés ou adoptés cherchent désespérément leurs parents biologiques le plus souvent.
J'attends que les scénaristes nous concoctent un épisode sur la GPA.

Les Nebout, qui regroupent trois générations sous le même toit, les Belesta, famille tout ce qu'il y a de plus traditionnel, ils comptent pour du beurre ?
C'est marqué où qu'ils comptent pour du beurre? Mais tu ne trouves que ces 2 pauvres exemples par rapport à la quantité d'autres familles citées plus haut par d'autres intervenants et pas des meilleurs.  Qui prétendrait que les Bélesta sont présentés comme une famille heureuse et qui fait envie? Ou que les Cendré sont un exemple de parents alors qu'il a toujours été dit, par eux et Babeth, qu'ils ne s'étaient jamais occupé de leur fille?
Je crois Shinoshaz que tu ne cherches qu'à me contredire sans la moindre once d'objectivité comme tu avais tenté de le faire quand j'avais parlé de Zygel et de son jugement sur l'image de la musique classique dans PBLV. Peut-être pourrais-tu t'efforcer de lire les posts de ceux que tu ne peux pas saquer plutôt que de contredire à tort et à travers.
Le modérateur pourrait commencer par se modérer lui-même.
Shinochaz

En ligne avatar

Masculin Statut : Modérateur
Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 00:52

@raylen# a écrit:
@Shinochaz a écrit:


Les Nebout, qui regroupent trois générations sous le même toit, les Belesta, famille tout ce qu'il y a de plus traditionnel, ils comptent pour du beurre ?
C'est marqué où qu'ils comptent pour du beurre? Mais tu ne trouves que ces 2 pauvres exemples par rapport à la quantité d'autres familles citées plus haut par d'autres intervenants et pas des meilleurs.  Qui prétendrait que les Bélesta sont présentés comme une famille heureuse et qui fait envie? Ou que les Cendré sont un exemple de parents alors qu'il a toujours été dit, par eux et Babeth, qu'ils ne s'étaient jamais occupé de leur fille?
Je crois Shinoshaz que tu ne cherches qu'à me contredire sans la moindre once d'objectivité comme tu avais tenté de le faire quand j'avais parlé de Zygel et de son jugement sur l'image de la musique classique dans PBLV. Peut-être pourrais-tu t'efforcer de lire les posts de ceux que tu ne peux pas saquer plutôt que de contredire à tort et à travers.
Le modérateur pourrait commencer par se modérer lui-même.

Peut-être que si ils représentaient des familles traditionnelles typiques, on s'ennuierait vite jap 

Et évites stp de me prêter de intentions qui ne sont pas les miennes. On a le droit d'avoir des avis différents, et mon statut de modérateur n'inclue pas une clause de neutralité. Je continue à participer aux sujets comme je l'ai toujours fait. jap
raylen#



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 01:00

@Shinochaz a écrit:
@raylen# a écrit:

C'est marqué où qu'ils comptent pour du beurre? Mais tu ne trouves que ces 2 pauvres exemples par rapport à la quantité d'autres familles citées plus haut par d'autres intervenants et pas des meilleurs.  Qui prétendrait que les Bélesta sont présentés comme une famille heureuse et qui fait envie? Ou que les Cendré sont un exemple de parents alors qu'il a toujours été dit, par eux et Babeth, qu'ils ne s'étaient jamais occupé de leur fille?
Je crois Shinoshaz que tu ne cherches qu'à me contredire sans la moindre once d'objectivité comme tu avais tenté de le faire quand j'avais parlé de Zygel et de son jugement sur l'image de la musique classique dans PBLV. Peut-être pourrais-tu t'efforcer de lire les posts de ceux que tu ne peux pas saquer plutôt que de contredire à tort et à travers.
Le modérateur pourrait commencer par se modérer lui-même.

Peut-être que si ils représentaient des familles traditionnelles typiques, on s'ennuierait vite jap 

Et évites stp de me prêter de intentions qui ne sont pas les miennes. On a le droit d'avoir des avis différents, et mon statut de modérateur n'inclue pas une clause de neutralité. Je continue à participer aux sujets comme je l'ai toujours fait. jap
On ne s'ennuie pas plus avec les Belesta qu'avec les autres. Ce sont les intrigues qui donnent de l'intérêt.
Je ne te prête aucune intention. Je commente ton attitude envers mes commentaires. Je ne t'ai pas parlé de neutralité mais je trouve déplacée de contredire à la tête du client et pire encore de la part de quelqu'un qui se pare du statut de modérateur.
Et moi aussi, je continuerai à participer aux débats comme je l'ai toujours fait. Donc, je récapitule: PBLV dénigre les familles traditionnelles et fait la promotion des familles non biologiques. Si l'on fait la liste des unes et des autres et l'image qui est donnée , y a pas photo.
Blonde de Provence

avatar

Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 02:34

@Rou'letabille a écrit:
@nicolas8401 a écrit:


C'est vrai qu'il y a eu plus de mauvaise mères que de mauvais pères dans la série. Chez les hommes, on trouve Charles. Chez les femmes, Alice, Nathalie, Vitreuil, Jeanne :D
D'ailleurs, d'une manière générale, j'ai l'impression que, dans les grandes histoires d'amour de pblv, le désamour vient le plusn souvet de la femme... J'ai en tête pas mal d'exemples où la femme décide de partir, et où l'homme met beaucoup de temps à passer à autre chose, à s'en remettre (si tenté qu'il y parvienne réellement un jour, d'ailleurs...) Il y a parfois d'autres ruptures, initiées par l'homme, mais rarement définitives. Ou encore, la femme cesse d'aimer l'homme parce qu'il la trompe (mais même quand il la trompe, il l'aime toujours... Alors que j'ai l'impression que, dans pblv, la femme qui trompe n'aime plus).

Est-ce qu'on nous présenterait les femmes comme des êtres inconstants et inconséquents... Le genre qui, menant le pauvre homme par le bout du nez, l'inciterait, lui, pauvre petit animal sans défense, à se saisir du fruit défendu, et le mènerait, fatalement, à sa perte?
Mais enfin, heureusement qu'il reste fidèle au poste, brave bête, pour continuer à élever l'enfant que la frivole a abandonné. 

(non? Dites-moi si je m'égare, c'est juste une impression récurrente que j'ai eue...)

En tout cas dans les faits ce sont les femmes qui demandent majoritairement le divorce. Après ça peut-être aussi parce qu'elles sont trompées, battues, etc.

Les hommes trompent mais quittent moins...

Grosse généralisation : l'homme est lâche et n'aime pas le changement, la femme écoute plus ses émotions.

Après oui, la "morale" de PBLV se remarque mais je préfère ne pas y penser, ça me gonflerait trop... Je suis consciente des défauts de la série, sa propagande (légère) donc bon...

En mère pas indigne il y a Babeth quand même, plutôt cool avec ses enfants, s'entend bien avec Léa. Ça fait du bien une famille à peu près normale (ok il y a eu tromperies mais bon...) et chez les Bélesta aussi, Laetitia est une mère normale avec son fils (un peu chiante, mais normale quoi, surtout vu le fils...)
likeasunshine



Masculin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 10:33

@1848 a écrit:
@fiesta341 a écrit:

c'est toujours enfin pratiquement, comme ça, que sont représentés les mères avec leur fille dans cette série, Blanche/Johanna, Emma avec sa mère, et quel manque d'imagination ! quand nous ponderont t-ils le rapport fusionnel! on a compris que pblv veut faire passer le message du père seul avec ses momes, depuis le temps on a capté.
Seda et Sacha siffle
Et encore ce rapport mère-fils fusionnel n'est pas décrit de façon très positive par la série, Seta étant décrite comme une mère intrusive caricaturale le plus souvent (et sans compter le fait qu'elle a tué son ex-mari).

Les seules mères "normales" si je puis dire sont Babeth et Laetitia.
Après tous les persos de cette série ont tous fauté à un moment ou à un autre, et je pense qu'on ne veut pas de persos Bisounours non plus!  molly malone
missusy



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 10:56

@Kersane a écrit:
@missusy a écrit:

oui, une de plus......
-1)  il y a d'abord eu Luna qui a refilé son gosse à Mirta et qui ne s'est intéressé à lui qu'à l'adolescence,
- 2) puis Nathan dont sa mère ne s'est pratiquement jamais occupé,
- 3) Raphael et sa sœur délaissés par leur mère journaliste,
- 4) Blanche avec sa mère Wanda qui est réapparu alors qu'elle avait une quarantaine d'années,
- 5) le premier fils que Gabriel a adopté car abandonné par sa mère,
- 6) Babeth bien sur avec ses parents,
- 7) la copine de Valentin (celle qui était obèse, je ne me rappelle plus son nom) et que les scénaristes ont essayé de rendre coupable du mal être de sa fille, 
8) La mère de Francesco qui n'a pas hésité pour parvenir à ses fins à essayer de le rendre de nouveau alcoolique,
9) Océane évidemment avec la mère Mougin,
10) Emma avec sa mère à moitié folle,
... et je suis certaine que j'en oublie...
Bref, dans PBLV, les deux mères avec des réactions normales de mamans sont pour moi Mirta et Laëtitia... pourtant tellement décriées...

9)

Et je rajouterais à ta liste Catherine, la mère d'Abdel

Je n'aime pas la mère d'Abdel mais il me semble que c'est Karim qui a éloigné Abel de sa mère parce qu'elle l'avait trompé avec son frère et que ce n'était pas la volonté de Catherine la mère d'Abdel d'abandonner son fils.
missusy



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 10:57

@likeasunshine a écrit:
@1848 a écrit:

Seda et Sacha siffle
Et encore ce rapport mère-fils fusionnel n'est pas décrit de façon très positive par la série, Seta étant décrite comme une mère intrusive caricaturale le plus souvent (et sans compter le fait qu'elle a tué son ex-mari).

Les seules mères "normales" si je puis dire sont Babeth et Laetitia.
Après tous les persos de cette série ont tous fauté à un moment ou à un autre, et je pense qu'on ne veut pas de persos Bisounours non plus!  molly malone
ben Mirta aussi je trouve.
missusy



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 11:01

@Paty a écrit:
@missusy a écrit:

oui, une de plus......
-1)  il y a d'abord eu Luna qui a refilé son gosse à Mirta et qui ne s'est intéressé à lui qu'à l'adolescence,
- 2) puis Nathan dont sa mère ne s'est pratiquement jamais occupé,
- 3) Raphael et sa sœur délaissés par leur mère journaliste,
- 4) Blanche avec sa mère Wanda qui est réapparu alors qu'elle avait une quarantaine d'années,
- 5) le premier fils que Gabriel a adopté car abandonné par sa mère,
- 6) Babeth bien sur avec ses parents,
- 7) la copine de Valentin (celle qui était obèse, je ne me rappelle plus son nom) et que les scénaristes ont essayé de rendre coupable du mal être de sa fille, 
8) La mère de Francesco qui n'a pas hésité pour parvenir à ses fins à essayer de le rendre de nouveau alcoolique,
9) Océane évidemment avec la mère Mougin,
10) Emma avec sa mère à moitié folle,
... et je suis certaine que j'en oublie...
Bref, dans PBLV, les deux mères avec des réactions normales de mamans sont pour moi Mirta et Laëtitia... pourtant tellement décriées...

9)

Blanche (l'intrigue Gaspard a eu lieu quand sa fille était déjà adulte, et était de toute façon OOC pour moi), Babeth, Ouarda, Jeanne et a priori aussi l'ex-femme de Sacha, la mère de Jonas ...

quand j'ai cité  Blanche ce n'était pas en tant que mauvaise mère à cause de ce qu'elle a fait à sa fille (même si celle ci était déjà adulte) mais pour dénoncer sa mère Wanda.
missusy



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 11:04

@raylen# a écrit:
@Shinochaz a écrit:


Peut-être que si ils représentaient des familles traditionnelles typiques, on s'ennuierait vite jap 

Et évites stp de me prêter de intentions qui ne sont pas les miennes. On a le droit d'avoir des avis différents, et mon statut de modérateur n'inclue pas une clause de neutralité. Je continue à participer aux sujets comme je l'ai toujours fait. jap
On ne s'ennuie pas plus avec les Belesta qu'avec les autres. Ce sont les intrigues qui donnent de l'intérêt.
Je ne te prête aucune intention. Je commente ton attitude envers mes commentaires. Je ne t'ai pas parlé de neutralité mais je trouve déplacée de contredire à la tête du client et pire encore de la part de quelqu'un qui se pare du statut de modérateur.
Et moi aussi, je continuerai à participer aux débats comme je l'ai toujours fait. Donc, je récapitule: PBLV dénigre les familles traditionnelles et fait la promotion des familles non biologiques. Si l'on fait la liste des unes et des autres et l'image qui est donnée , y a pas photo.
jap
missusy



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 11:06

@Blonde de Provence a écrit:
@Rou'letabille a écrit:

D'ailleurs, d'une manière générale, j'ai l'impression que, dans les grandes histoires d'amour de pblv, le désamour vient le plusn souvet de la femme... J'ai en tête pas mal d'exemples où la femme décide de partir, et où l'homme met beaucoup de temps à passer à autre chose, à s'en remettre (si tenté qu'il y parvienne réellement un jour, d'ailleurs...) Il y a parfois d'autres ruptures, initiées par l'homme, mais rarement définitives. Ou encore, la femme cesse d'aimer l'homme parce qu'il la trompe (mais même quand il la trompe, il l'aime toujours... Alors que j'ai l'impression que, dans pblv, la femme qui trompe n'aime plus).

Est-ce qu'on nous présenterait les femmes comme des êtres inconstants et inconséquents... Le genre qui, menant le pauvre homme par le bout du nez, l'inciterait, lui, pauvre petit animal sans défense, à se saisir du fruit défendu, et le mènerait, fatalement, à sa perte?
Mais enfin, heureusement qu'il reste fidèle au poste, brave bête, pour continuer à élever l'enfant que la frivole a abandonné. 

(non? Dites-moi si je m'égare, c'est juste une impression récurrente que j'ai eue...)

En tout cas dans les faits ce sont les femmes qui demandent majoritairement le divorce. Après ça peut-être aussi parce qu'elles sont trompées, battues, etc.

Les hommes trompent mais quittent moins...

Grosse généralisation : l'homme est lâche et n'aime pas le changement, la femme écoute plus ses émotions.

Après oui, la "morale" de PBLV se remarque mais je préfère ne pas y penser, ça me gonflerait trop... Je suis consciente des défauts de la série, sa propagande (légère) donc bon...

En mère pas indigne il y a Babeth quand même, plutôt cool avec ses enfants, s'entend bien avec Léa. Ça fait du bien une famille à peu près normale (ok il y a eu tromperies mais bon...) et chez les Bélesta aussi, Laetitia est une mère normale avec son fils (un peu chiante, mais normale quoi, surtout vu le fils...)
oh que oui !!!!!
missusy



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 11:21

@pseudAutre a écrit:
@likeasunshine a écrit:

Oui Florian l'avait trompee  et je peux comprendre sa colere et sa douleur, oui cela a du etre un choc d'apprendre que son mari est gay, elle a du culpabiliser...
Mais denigrer le pere aupres de la fille, c'est terrible, dans la meme situation Jean Paul ne ferait jamais ca avec sa fille je pense.
Apres tout ce temps, on dirait qu'elle n'a jamais digere cette histoire.

Sinon scenaristiquement parlant , ca aurait ete interessant de la faire revenir a la mort de Florian justement , pour mettre du piment d'autant qu'il est enterre a Marseilles et que sa fille y etait.
Ben il ne s'est pas gêné pour dénigrer Samia, ne serait-ce que quand Samia a voulu lui expliquer la séparation en disant "papa et maman ne s'aiment plus", il l'a reprise en hurlant que "non ! maman n'aime plus papa alors elle le quitte".
Et il n'hésite pas à crier sur Samia en présence de la petite.
Est-ce qu'il la dénigrera à l'avenir ? On peut le craindre...
ben merde alors, c'est la vérité non ? et je pense que la gamine est en âge de comprendre et je ne vois pas pourquoi Jean-Paul ne dirait pas à Lucie que lui n'y est pour rien dans cette séparation !
missusy



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 11:24

@Paty a écrit:
@raylen# a écrit:

Exotisme. Seda est arménienne. Société traditionnelle, toussa toussa. En Occident, la famille n'existe plus nous disent les scénaristes.

Je pense que ce n'est pas si simple.
On peut tout aussi bien supposer qu'ils veulent nous montrer que, même quand une famille se casse la figure, il y a des moyens de s'en tirer ...
Après, je me demande si on ne leur prête pas des intentions qu'ils n'ont pas ... Peut-être que, pour "faire dramatique", il faut qu'il y ait des enfants abandonnés par leur(s) parent(s), etc.
quand même.... ce sont systématiquement les mères qui morflent dans PBLV !
7fanfan7

avatar

Féminin Statut : Modératrice
Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 11:29

@raylen# a écrit:

On ne s'ennuie pas plus avec les Belesta qu'avec les autres. Ce sont les intrigues qui donnent de l'intérêt.
Je ne te prête aucune intention. Je commente ton attitude envers mes commentaires. Je ne t'ai pas parlé de neutralité mais je trouve déplacée de contredire à la tête du client et pire encore de la part de quelqu'un qui se pare du statut de modérateur.
Et moi aussi, je continuerai à participer aux débats comme je l'ai toujours fait. Donc, je récapitule: PBLV dénigre les familles traditionnelles et fait la promotion des familles non biologiques. Si l'on fait la liste des unes et des autres et l'image qui est donnée , y a pas photo.
Ca, ça reste la façon dont tu interprètes les choses, et ce n'est en aucun cas une volonté affichée.

Mais je dirais plus que la famille traditionnelle n'a pas besoin d'être "défendue", ou présenter comme quelque chose de banal, donc elle permet plus de liberté scénaristique. Parce que s'il n'y avait que des familles classiques papa-maman-enfant(s), ça enlèverait pas mal de ressorts.

Cela dit en proportion, rien qu'en ce moment, la famille classique existe dans PBLV avec les Belesta, et maintenant la famille de parents adulescents avec Emma et Baptiste. On a une famille recomposée avec les Nebout. On a une famille homoparentale avec les Riva-Marci. On a une famille monoparentale avec les Bommel. Bref, on a de la diversité...

Par contre, question parité on n'y est pas... L'image des femmes dans PBLV n'est vraiment pas à leur avantage. non
raylen#



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 12:35

@7fanfan7 a écrit:
@raylen# a écrit:

On ne s'ennuie pas plus avec les Belesta qu'avec les autres. Ce sont les intrigues qui donnent de l'intérêt.
Je ne te prête aucune intention. Je commente ton attitude envers mes commentaires. Je ne t'ai pas parlé de neutralité mais je trouve déplacée de contredire à la tête du client et pire encore de la part de quelqu'un qui se pare du statut de modérateur.
Et moi aussi, je continuerai à participer aux débats comme je l'ai toujours fait. Donc, je récapitule: PBLV dénigre les familles traditionnelles et fait la promotion des familles non biologiques. Si l'on fait la liste des unes et des autres et l'image qui est donnée , y a pas photo.
Ca, ça reste la façon dont tu interprètes les choses, et ce n'est en aucun cas une volonté affichée.

Mais je dirais plus que la famille traditionnelle n'a pas besoin d'être "défendue", ou présenter comme quelque chose de banal, donc elle permet plus de liberté scénaristique. Parce que s'il n'y avait que des familles classiques papa-maman-enfant(s), ça enlèverait pas mal de ressorts.

Cela dit en proportion, rien qu'en ce moment, la famille classique existe dans PBLV avec les Belesta, et maintenant la famille de parents adulescents avec Emma et Baptiste. On a une famille recomposée avec les Nebout. On a une famille homoparentale avec les Riva-Marci. On a une famille monoparentale avec les Bommel. Bref, on a de la diversité...

Par contre, question parité on n'y est pas... L'image des femmes dans PBLV n'est vraiment pas à leur avantage. non
On m'a souvent accusée faut ede mieux, de répéter toujours la même chose ce qui serait , encore selon certains, contreproductif. Tout d'abord, je ne cherche pas à produire quoi que ce soit, ensuite, toi aussi Fanfan tu rabâches car, à chaque fois tu me dis que c'est mon interprétation. Ce qui prouve que non seulement toi aussi tu rabâches mais que tu ne crains pas non plus d'énoncer des truismes. C'est forcément mon opinion que j'exprime et non celle du voisin. Quelle surprise!
il d trouve également que j'appuie mon opinion sur les faits de la série. Ce ne sont pas des préjugés mais des conclusions que je tire. Donc, quand je vois que les familles sont dénigrées, pour leur médiocrité, incompétence ou leur cruauté en un nombre dépassant largement les statistiques les plus pessimistes, je ne peux qu'en déduire que c'est fait exprès et qu'il y a forcément une intention. Et ce d'autant plus que les parents de substitution, beaux-pères, ou parents  adoptifs sont, eux, des réussites: Luna, Thomas, Franck, Benoit, Patrick, Guillaume, et j'en oublie sûrement. Il ne peut en aucun s'agir d'un hasard.
La famille traditionnelle n'aurait pas besoin d'être défendue? Pas si sûr. En tout cas, elle n'a pas besoin d'être dénigrée aussi systématiquement.
PBLV, qui se targue de coller à la réalité d'aujourd'hui, pourrait tout aussi bien trouver des intrigues, des péripéties et des rebondissements en respectant le modèle familial encore en vigueur dans la société.
PBLV promeut la famille non biologique. C'est conforme au cahier des charges de cette série de gauche, gauche sociétale s'entend, c'est-à-dire qui se fout des ouvriers (voir l'image des Belesta) mais promeut ce qui est communément appelé les avancées sociétales de l'Occident.
L'image des femmes dans PBLV n'est pas à leur avantage. Je ne dirais pas ça. L'image des mères biologiques est majoritairement médiocre ou mauvaise mais pas celle des mères de substitution. Plus que celle des femmes, je dirais que l'image des Blancs n'est pas à leur avantage puisque c'est systématiquement chez eux que l'on trouve les pervers, les escrocs, les psychopathes et, crime suprême, les fachos et les racistes. Mais apparemment, cela ne saurait être entendu sur le forum.
raylen#



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 12:38

P.S Et j'avais oublié les violeurs et les harceleurs au palmarés. J'attends d'ailleurs avec impatience un épisode sur les harceleurs de rue.
nicolas8401

En ligne

Masculin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 12:39

@7fanfan7 a écrit:
@raylen# a écrit:

On ne s'ennuie pas plus avec les Belesta qu'avec les autres. Ce sont les intrigues qui donnent de l'intérêt.
Je ne te prête aucune intention. Je commente ton attitude envers mes commentaires. Je ne t'ai pas parlé de neutralité mais je trouve déplacée de contredire à la tête du client et pire encore de la part de quelqu'un qui se pare du statut de modérateur.
Et moi aussi, je continuerai à participer aux débats comme je l'ai toujours fait. Donc, je récapitule: PBLV dénigre les familles traditionnelles et fait la promotion des familles non biologiques. Si l'on fait la liste des unes et des autres et l'image qui est donnée , y a pas photo.
Ca, ça reste la façon dont tu interprètes les choses, et ce n'est en aucun cas une volonté affichée.

Mais je dirais plus que la famille traditionnelle n'a pas besoin d'être "défendue", ou présenter comme quelque chose de banal, donc elle permet plus de liberté scénaristique. Parce que s'il n'y avait que des familles classiques papa-maman-enfant(s), ça enlèverait pas mal de ressorts.

Cela dit en proportion, rien qu'en ce moment, la famille classique existe dans PBLV avec les Belesta, et maintenant la famille de parents adulescents avec Emma et Baptiste. On a une famille recomposée avec les Nebout. On a une famille homoparentale avec les Riva-Marci. On a une famille monoparentale avec les Bommel. Bref, on a de la diversité...

Par contre, question parité on n'y est pas... L'image des femmes dans PBLV n'est vraiment pas à leur avantage. non

jap

---------------
sosies, râleries, étourderies et (gros) mots d'esprit ;)
7fanfan7

avatar

Féminin Statut : Modératrice
Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 12:49

@raylen# a écrit:

On m'a souvent accusée faut ede mieux, de répéter toujours la même chose ce qui serait , encore selon certains, contreproductif. Tout d'abord, je ne cherche pas à produire quoi que ce soit, ensuite, toi aussi Fanfan tu rabâches car, à chaque fois tu me dis que c'est mon interprétation. Ce qui prouve que non seulement toi aussi tu rabâches mais que tu ne crains pas non plus d'énoncer des truismes. C'est forcément mon opinion que j'exprime et non celle du voisin. Quelle surprise!
Forcément, je ne vais pas changer de discours alors que tu répètes la même chose. :cable:

Ce n'est pas donner son opinion que de prêter des intentions aux gens.

Tout le reste de ton message est à l'image... Et tu pratiques beaucoup ce que tu reproches aux autres, en plus...
Pierrot-Avatar



Masculin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 13:18

@Rou'letabille a écrit:
@nicolas8401 a écrit:


C'est vrai qu'il y a eu plus de mauvaise mères que de mauvais pères dans la série. Chez les hommes, on trouve Charles. Chez les femmes, Alice, Nathalie, Vitreuil, Jeanne :D
D'ailleurs, d'une manière générale, j'ai l'impression que, dans les grandes histoires d'amour de pblv, le désamour vient le plusn souvet de la femme... J'ai en tête pas mal d'exemples où la femme décide de partir, et où l'homme met beaucoup de temps à passer à autre chose, à s'en remettre (si tenté qu'il y parvienne réellement un jour, d'ailleurs...) Il y a parfois d'autres ruptures, initiées par l'homme, mais rarement définitives. Ou encore, la femme cesse d'aimer l'homme parce qu'il la trompe (mais même quand il la trompe, il l'aime toujours... Alors que j'ai l'impression que, dans pblv, la femme qui trompe n'aime plus).

Est-ce qu'on nous présenterait les femmes comme des êtres inconstants et inconséquents... Le genre qui, menant le pauvre homme par le bout du nez, l'inciterait, lui, pauvre petit animal sans défense, à se saisir du fruit défendu, et le mènerait, fatalement, à sa perte?
Mais enfin, heureusement qu'il reste fidèle au poste, brave bête, pour continuer à élever l'enfant que la frivole a abandonné. 

(non? Dites-moi si je m'égare, c'est juste une impression récurrente que j'ai eue...)
Claire aussi... Claire je crois que là on a dépassé toutes les bornes possible... j'ai bien cru à un moment qu'elle allait commandé le meurtre de sa fille , bon elle en ait pas arrivé là quand même mais elle lui a fait des trucs horrible bien pire que Alice je crois...
1848



Masculin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 13:22

Oui mais Claire c'est un personnage de "méchant", on peut pas comparer !
Pierrot-Avatar



Masculin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 13:26

Dans Plus Belle La Vie, la famille est représenté globalement d'une manière moderne, le divorce est très souvent irréversible à un moment ou un autre, les deux parents travaillent. Dans Plus Belle La Vie, Les parents peuvent être de sexe différent ou de même sexe; je trouve bien de montrer le monde moderne actuel que j'approuve étant progressiste, bien que parfois à force de montrer que le côté ''moderne'' de la famille cela devient irréaliste car nous ne pouvons pas nier qu'il existe encore des familles dans lesquels les parents ne sont pas divorcés.
Pierrot-Avatar



Masculin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 13:29

@1848 a écrit:
Oui mais Claire c'est un personnage de "méchant", on peut pas comparer !
Oui c'est sûr qu'elle agit (ou plutôt agissait vu qu'elle est morte) en temps que procureur véreuse, qui protège certaines personnalités dans l'illégalité etc. le prototype de la personnalité politique/juridique véreuse que se font les adeptes du ''tous pourris''.
Cependant, elle reste un parent et on peut la compter dans les ''parents méchants'' de Plus Belle La Vie.
Shinochaz

En ligne avatar

Masculin Statut : Modérateur
Contacter par mail moderation@pblvfrance3.com

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 14:59

A y réfléchir, la "sous représentation" de la famille traditionnelle n'est pas propre à PBLV. Toutes les séries qui se réclament d'un certain "réalisme du quotidien" ("Sous le Soleil", "Cut", mais aussi dans un registre plus fantasque "Les Mystères de l'Amour" ou la série avec Michelle Mercier dont j'ai oublié le nom...) ont leurs lots de parents divorcés, famille monoparentales, reconstituées...les couples homos sont arrivé plus récemment. :D 

Et aux Etats-Unis, en plongeant dans mes souvenirs je peux citer Dawson, les Frères Scott, la Vie à 5 voir Bevely Hills qui sont aussi dans ce schéma. Hartley Coeur à Vif en Australie où la seule vraie famille traditionnelle représentée jusqu'à quasiment la toute fin de la série sont les Bordino après le décès prématuré de la mère de Nick Poulos dans la première saison.

---------------
Membre unique et permanent de la brigade antispoil et de la team Delport !   Une main de velours dans un gant de fer !  sadomaso
raylen#



Féminin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   4/11/2017, 15:09

@Shinochaz a écrit:
A y réfléchir, la "sous représentation" de la famille traditionnelle n'est pas propre à PBLV. Toutes les séries qui se réclament d'un certain "réalisme du quotidien" ("Sous le Soleil", "Cut", mais aussi dans un registre plus fantasque "Les Mystères de l'Amour" ou la série avec Michelle Mercier dont j'ai oublié le nom...) ont leurs lots de parents divorcés, famille monoparentales, reconstituées...les couples homos sont arrivé plus récemment. :D 

Et aux Etats-Unis, en plongeant dans mes souvenirs je peux citer Dawson, les Frères Scott, la Vie à 5 voir Bevely Hills qui sont aussi dans ce schéma. Hartley Coeur à Vif en Australie où la seule vraie famille traditionnelle représentée jusqu'à quasiment la toute fin de la série sont les Bordino après le décès prématuré de la mère de Nick Poulos dans la première saison.
Mais ces séries ne dénigraient pas forcément la famille traditionnelle.Surtout les séries américaines.


Dernière édition par raylen# le 4/11/2017, 15:17, édité 1 fois
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La représentation de la famille dans PBLV   

 
La représentation de la famille dans PBLV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plus belle la vie - LE FORUM ::  :: • DÉBATS DE SOCIÉTÉ •-
Sauter vers:  
Les photos et médias présents sur ce site sont la propriété de Telfrance et France 3